Critique Billy Bat 20

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/27590/critique-billy-bat-20.html)

PS : J’ai toujours énormément apprécié Urasawa et son travail, merci de ne pas me lapider dans les commentaires ^^'
Ben on aime tous je pense Urasawa et ce pour avoir acheté la série, mais cette fin est à mon sens médiocre … Par ailleurs, et selon moi, le gros problème de cette série, ce sont les personnages qui ne sont pas des masses attachants … Le bond dans le temps dans le manga ne nous fait pas un seul instant questionné sur le devenir des personnages principaux (enfin ce fût mon ressenti en tout cas).

Au contraire, j’ai trouvé cette fin brillante et parfaitement dans la logique de l’oeuvre. Urasawa est connu pour ses fins en-deça de ses récits, trop étirés dans le temps, mais son travail avec un co-scénariste permet d’éviter cet écueil.
Ce n’est certes pas la fin “explicative” qu’on avait espéré (sans jamais trop y croire non plus), et elle est en effet relativement difficile d’accès (encore que…) mais en y réfléchissant a posteriori, il ne pouvait pas y en avoir de meilleure ni de plus cohérente ou de plus sensée.
L’histoire s’achève, l’Histoire continue.
Un bien beau voyage historique et philosophique, joliment documenté et parfaitement assemblé.
Dire que tout ça a commencé avec la 'découverte" du visage de Mickey sur Mercure… <3

J’ai trouvé cette fin vraiment bonne personnellement, sûrement la meilleure de toutes ses séries pour moi. Je la trouve vraiment encrée dans la politique actuelle du monde, avec une fin ouverte certes mais je pense que c’est le but, que ça nous permet un peu de réfléchir par nous même à ce qui se passe autour de nous. De toute façon je ne pense pas qu’on puisse s’attendre à ce que Urasawa tranche radicalement sur les propos qu’il veut aborder. Je te trouve vraiment un peut dur sur ta critique et je pense que cette fin est largement au niveau du reste de la série. Même si c’est vraie que ça va vite quand même, le truc des chauve-souries noire et blanche me laisse aussi un arrière goût de flou. Mais le tome m’a quand même bien fait vibré ( Surtout le “dessine !” ) et j’attends avec impatience sa prochaine série.

Vos retours correspondent bien à ce que j’avais lu ici ou là, à savoir, comme toujours avec Urusawa, des avis très mitigés des lecteurs…