CRITIQUE Blood of Matools volume 4

Ce tome, il faut le dire, je l’ai dévoré !

Cette série ne cesse de monter dans mon estime à chaque nouveau tome.
Dans celui-ci, rien à dire, deux riches rebondissements vont malmener nos héros voire même….
Je m’arrête là avant de spoiler, mais sachez que l’action est toujours au rendez-vous et se marie très bien avec des passages plus calmes où l’insouciance règne.

De nouveaux personnages interviennent dans ce volume, malheureusement pas forcément du côté qu’on aurait espéré.
L’ennemi a maintenant un visage mais malheureusement, je les ai trouvé un peu faiblards. La surpuissance de notre héros est un peu détestable dans ce sens là.
En plus de ces nouveaux personnages, d’autres refont surface, dont un qui risque de faire des vagues….

Un détail appréciable, c’est le saut dans le temps. En effet, à la moitié du volume, on fait un bond d’un an, ce qui permet à chacun des personnages d’évoluer de son côté. C’est potentiellement très intéressant, espérons seulement que l’auteur aura su l’exploiter.

Pour finir, les dessins sont toujours aussi beaux, notamment avec les nouveaux personnages, l’édition, rien à dire, et l’histoire, disons que j’attends beaucoup des deux derniers tomes afin que la fin de cette série soit à la hauteur des 4 premiers tomes.