CRITIQUE Brothers volume 1

Un nouveau manga nous racontant une histoire incestueuse débarque dans nos contrées.

Alors que certains des titres abordant ce thème sont d’une qualité très douteuse (voir Forbidden love ou Secret sweatheart), le tome 1 de Brothers prend l’autre direction, et on semble se retrouver face à un très bon seinen.

Au niveau des dessins, le manga datant de la première moitié des années 90, on constate qu’il sont par moments un peu irréguliers et hésitants, cependant ils sont très loin d’être mauvais et servent fort bien l’histoire. Et peu à peu, on commence à reconnaître le trait de Sho-u Tajima, le dessinateur de MPD Psycho.

En ce qui concerne l’histoire, Tajima nous sert un premier tome délicieux. On suit avec un grand plaisir les déboires de ces 2 frères amoureux secrètement de leur soeur. Nos trois personnages principaux ayant des caractères bien trempés, ce tome 1 nous réserve son lot d’humour, mais il y a surtout cette histoire finalement pudique et touchante, lorsque l’on voit ces deux frères se confronter et à la fois se soutenir, devant cet amour incestueux, tout en ayant le souhait de protéger leur soeur par tous les moyens.

Un très bon premier tome donc, et si certains sont rebutés par le fait que ce soit une histoire d’amour incestueuse, et bien je leur conseille vivement de franchir le cap :wink: