CRITIQUE Butterfly in The Air volume 2

Merci à toi Phoebee :smiley:

Bien que Xiaoyin apprécie Dongcheng et Lu Xin, les choses semblent se concrétiser entre elle et le directeur, créant une tension entre les deux hommes. Mais c’est sans compter les jalousies incessantes de ces collègues de travail, particulièrement la chef Mai, qui met tout en œuvre pour saboter son projet de base de données pour l’hôpital…et la découverte de son état de santé.

Ce deuxième volume tourne toujours autours de notre trio amoureux, et d’une Xiaoyin indécise, ne voulant blesser personne. Son personnage est très attachant, mais reste néanmoins trop naïf et gentil. A l’opposé, le personnage du directeur est très énigmatique, laissant paraître comme un côté « schizophrène », avec des réactions passant du Yin au Yang…

Graphiquement toujours aussi agréable, les couleurs activent nos émotions par un équilibre lumineux presque parfait ! (Je vous l’accorde cela reste très subjectif)
L’ensemble reste très lent, avec cependant quelques rebondissements par ci par là.