CRITIQUE Castlevania 2

Ce second volume me conforte dans l’idée que je mettais faite du premier, c’est à dire que nous sommes en face d’un titre vraiment moyen.

En effet, les évènements retranscrits sont vraiment trop brouillon, si bien qu’on s’y perd facilement et cela rend le tout vraiment confus. On a du mal à s’attacher aux personnages et seul les passages en flash-back sur la jeunesse d’Hector sont vraiment intéressant. La fin du tome pourtant relance un peu l’intérêt pour cette série, mais franchement je ne pense pas continuer ce titre, qui je dois bien l’avouer m’a vraiment déçu.

En bref, il y-a largement d’autres bons titres à découvrir et je vous conseille donc de passer votre chemin sur celui-ci.

en même temps, sur la fiche série c’est marqué “2 volumes (terminé)”.
erreur de la fiche ?

En fait, c’est bizarre parce que le tome 2 est sorti en avril 2006 au Japon et y a plus rien eu depuis.
Par contre, l’auteur annonce un tome 3 et l’histoire n’est manifestement pas finie à la fin du tome 2 (je dirais même qu’elle ne fait que commencer ou presque). Donc sûrement une panne d’éditeur ou quoi comme ça arrive souvent…

non, apparemment elle est vraiment terminée dixit le site de mangaverse et celui de l’éditeur, encore une fois soleil n’a pas respecté ses lecteurs en sortant une série qui ne sera jamais terminée.

Ben il est marqué Castlevania donc ça se vend (la preuve…) et donc Soleil a édité.
Enfin, je vais pas trop cracher sur Soleil parce que je les trouve bons pour Dorohedoro (bon d’accord, l’édition reste moyenne mais c’est pas grave).

ah merde pas de suite alors?

j’avais lu le 2 en pensant qu’il y aurait une fin et puis annoncer prochainement le tome 3 a la fin c’est pas un peu bizzarre ca?

ca commencait juste a devenir un peu meilleur…