CRITIQUE Cat's eye 2

Les Cat’s eye comptent voler un tableau chez Mr Seguchi… tableau qui est censé avoir brûlé dans un incendie il y a 15 ans ! Que cache réellement Seguchi ? L’heure est venue pour les Cat’s eye d’en apprendre plus sur la disparition de leur père ! Les trois soeurs se feront également un nouvel allié.

Ce second volume dévoile les mystères de la disparition du père de nos trois charmantes demoiselles en combinaison moulante, à travers de nouveaux vols d’oeuvres d’art. Plusieurs rebondissements ont lieu pendant les vols, et même s’ils sont souvent cousus de fil blanc, ils arrivent à garder le lecteur attentif au fil des pages.

Malgré quelques petits problèmes de proportion et un design pas toujours au point, le coup de crayon de Tsukasa Hojo est toujours aussi agréable et assez détaillé, même si, forcément, ça ne vaut pas les oeuvres qu’il a faites par la suite.

Cat’s eye tient pour le moment très bien son rôle de bon divertissement, et ce malgré une édition de Panini qui n’a de deluxe que le nom: aucun bonus, impression parfois vraiment mauvaise, pages couleurs de qualité très discutable… dommage. Si vous possédez déjà l’édition de Tonkam, vous pourrez aisément vous passer de cette nouvelle édition. Pour les autres, il s’agit là de la seule alternative en France, malheureusement.