CRITIQUE Cats volume 2

Toujours adeptes des pétages de plombs en tout genre, l’auteur nous propose, entre autres, une parodie de Frankenstein, un conte de la petite fille aux allumettes revisité et tous les petits moments du quotidien, dont le très redouté instant du bain !

L’auteur ayant beaucoup observé, il rapporte avec un talent étonnant les attitudes des chats et glisse une pointe de personnalisation qui permet la compréhension des réactions étranges de l’animal.

Chaque volume peut se lire indépendamment du reste de la série, puisque composé d’histoires courtes.

Un bon petit manhwa. Les réactions des chats sont vraiment excellentes, et les histoires originales, bien que leur intérêt fluctue. Sinon, je reproche surtout à ce manga les dessins qui, mis à part pour les chats, manquent énormément de détails.

A part ça, je trouve la lecture de Cats plutôt agréable :slight_smile:

Vi, c’est vraiment un manwha sympa, mais ca ne vaut pas “Mickael le chat qui danse” qui est vraiment le meilleur manga dans le genre.

Ah bon ? Désolé, mais pour moi Cats c’est le meilleur (même si certaines histoires du vol.2 sont zarbis, j’aimerais voir les persos dans des situations de la vie courante).
Les réactions des chats sont bien plus fidèles dans Cats (on croirait ma feu chatte ! :astonished:), et le graphisme aussi !