CRITIQUE C'était Nous volume 9

Enfin la suite du volume 8.
Celui-ci nous avait laissé sur notre faim en nous amenant directement 5 ans plus tard et nous apprenant que Yano et Nanami ne se revirent jamais.
Ce volume 9 commence à nous expliquer ce qu’il s’est passé et c’est surtout l’occasion pour nos protagonistes de voir que de l’eau est passé sous les ponts, qu’ils ont grandi (j’adore la nouvelle coupe de Nana), muri et surtout… Que malgrès les promesses, leurs sentiments peuvent changer.
Loin des yeux, loin du coeur ? cette expression semble bien illustrer ce volume qui relance complètement l’histoire.
Comme d’habitude avec “C’était nous” : Vivement la suite.

Je l’ai pas trouvé si top que ça, l’histoire traine un peu, et tout est encore flou. Bref, un manga qui ne sert pas a grand chose. J’en attendais plus. En espèrant que le 10 releve le niveau.

je suis de l’avis de psypsy, pour ma part j’ai vraiment beaucoup aimé ce volume, où l’on ressent la maturité nouvelle des protagonistes, et finalement l’histoire en devient plus réaliste et donc plus proche de nous lecteurs.