CRITIQUE Color volume 1

Je ne suis pas particulièrement fan du genre Yaoï, pourtant ce one-shot est sympathique à lire.

Les scènes de sexe et d’amour entre les deux protagonistes sont bien amenés et tout en finesse. On découvre les joies et les peines des deux amants et leur questionnement du début de leur relation sur l’homosexualité est amené avec habileté. L’histoire reste assez classique tout en étant originale puisque les héros se rencontre par le biais de l’art. On pourra voir leur évolution du début de leur relation à la fin.

Le graphisme est purement shojonesque ou dans le style yaoï. Avec des corps fins et longilignes et des personnages masculins androgynes. Le trait est précis et aérien et les expressions sont bien rendues.
Quelques scènes font que ce manga est à réserver à un public averti.

En bref, un manga à réserver surtout pour les fans du genre, mais qui se laisse tout de même lire pour les autres.

Color c’est avant tout une rencontre puis la construction d’un couple autour de cette rencontre. Aussi je trouve dommage que tu abordes ta critique en parlant en premier du sexe. Aurais-tu commencer par ça s’il avait été question d’un shojo ?

Ben comme je l’ai dis, je ne suis pas habitué au genre ce doit-être mon premier vrai Yaoï, donc j’ai commencé ma critique avec ma première impression de personne lambda sur le genre. Mais bon avoue quand même que ce titre est au moins à 70% basé sur le sexe. :wink:

70% je dirais que c’est un peu viser gros, parce qu’au fond, c’est vrai que c’est abordé, mais c’est pas vraiment le sujet principal ^^ plutôt l’amour fusionnel qu’ils éprouvent pour l’autre.

Mais c’est un excellent one-shot, vraiment, et puis les dessins sont beaux, je l’aime beaucoup. :slight_smile: