CRITIQUE Croque Pockle volume 1

Taïfu Comics continue dans sa lancé avec Yumiko Igarashi !

Nous retrouvons les traits caractéristiques de Yumiko Igarashi, de grands yeux pétillants de vie et de bonheur mais aussi laissant place quelquefois à la tristesse et aux larmes. Les dessins sont clairs et limpides et la traduction de la part de l’éditeur est très correcte. Une double illustration couleur nous fait rentrer directement dans l’histoire.

Nous voici donc avec une œuvre passionnante racontant la vie d’une fille et de ses sœurs ayant perdu leurs parents dans un accident de voiture. Du pur, du vrai Shojo ! Je recommande ce manga à tous les fans et admirateurs de la célèbre Candy et à tous ceux qui ne la connaisse pas encore (en reste-t-il encore !!!)