Critique Dead Dead Demon's Dededede destruction 2

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/26608/critique-dead-dead-demon-s-dededede-destruction-2.html)

Inio Asano appuis sur le cité contemplatif, ce qui peut donner en effet une sensation de lenteur quand on veut voir le scénario avancé ; mais moi je trouve que ces pauses sont la pour permettre au lecteur de prendre du recul et c’est justement ça qui fait sa force !
D^8 est avant tout une critique sociale, et le fameux passage de la rupture de Kiho est vraiment prépondérant dans cette optique ! Il montre combien les rumeurs répandues sur le net peuvent provoquer un étant de psychose et influencer les gens dans leurs vies et leurs relations. Comment le mensonge d’un État pour protéger son peuple et garder le calme peut avoir l’effet inversé…

Le seul passage qui m’a laisse perplexe est justement celui avec l’extraterrestre… Ou je n’ai pas trop compris ou l’auteur voulais nous emmener…

Tiens c’est assez rare une chronique non pompeuse et prétentieuse sur du Asano…
Sinon, pareil, ça a beau être très joli, le rythme est vraiment trop lent, surtout après un tome 1 où il se passait pas grand chose déjà, à quand un vrai élément déclencheur dans cette histoire qui bouleverse vraiment tout, j’avoue qu’après 2 tomes on a du mal à voir où le titre va, outre dépeindre le quotidien de nos héroïnes et le côté relations humaines et la réflexion sociale où l’auteur est vraiment à l’aise et vise juste, perso j’attends que ça parte en c… à moment donné. Bonne lecture tout de même.