CRITIQUE Démons et Chimères volume 1

Ce premier volume nous plonge dans la première série de l’auteur de Fruits Basket: Natsuki Takaya.

L’histoire débute avec deux héros: Tamaki, jeune lycéen qui cache un lourd fardeau qui n’est d’autre qu’être exorciste; il est secondé par sa petite amie, la joyeuse et douce Asahi. Tous deux vont devoir affronter les “démons” du passé et Tamaki va devoir accepter son pouvoir, pour aider les gens victime de leurs côtés obscurs.

Ce premier volume nous immerge donc dans un univers fantastique, où les exorcismes sont monnaie courante. En fin de volume, l’histoire prend un nouveau tournant et la suite deviendra sans doute plus complexe et intéressante.

J’avoue avoir eue du mal au niveau du graphisme, qui il faut bien le dire à plutôt mal vieilli! Mais petit à petit on s’y fait grâce surtout au scénario du manga. En effet, même si le dessin est agréable il est tout de même difficile de passer de ce graphisme à celui de Fruits Basket, qui a vraiment gagner en maturité et en précision!
Mais gageons que ce manga reste la première série de Takaya, et que le graphisme à défaut d’être irréprochable, reste tout de même agréable et ne gêne en rien la lecture du titre!

En bref, un bon début pour une série courte qui ne comptera que 5 volumes, et qui à l’air de prendre un tournant des plus intéressants!

Le prix quant à lui est de 5€95, ce qui pourra ravir les bourses les plus modestes.

J’ai beaucoup aimé Fruits basket, Ceux qui ont des ailes et Accords parfaits, mais là, je n’ai pas vraiment accroché, je ne saurais pas vraiment dire pourquoi. Tout ce que je sais, c’est que je me suis ennuyé.
Je mets ce manga en stand-by, et je le complèterai quand les 5 tomes seront sortis et que je les trouverai en occaz.

J’avoue que cette série n’est pas réellement passionnante, mais plus j’ai avancé dans le tome et plus je l’ai trouvé intéressant, j’attends beaucoup de la suite, et j’espère que l’évolution sera franche et nette. En fait, ce qui me dérange le plus c’est qu’à part le personnage d’Asahi, on a du mal à s’attacher aux personnages, contrairement à Fruits Basket.
Mais, elle reste tout de même une bonne série qui j’espère sera mieux évoluer par la suite.