CRITIQUE Dernier Soupir volume 2

Ce second volume est vraiment décevant, l’histoire devient brouillon et l’on est déconcerté par le déroulement de la narration qui en devient limite incompréhensible!

De plus, dans le premier volume, le personnage de Yoshikawa avec ses explications de M. je-sais-tout pouvait passer, mais là ces définitions deviennent trop nombreuses et vraiment lourdes, ce qui fait que l’on à tendance à ne pas les lire ou à s’ennuyer ferme!

Dommage, certains passages du manga sont pourtant émouvants, en particulier le rapport que les deux soeurs pouvaient entretenir et le lien qui en découle, même à travers la mort de Yukari.

Mais, le plus frustrant reste qu’à la fin du volume où l’on s’attendait à avoir la fin (comme l’avait annoncé Delcourt), on voit en tout petit sur le bas de la dernière page, qu’en fait la série n’est pas terminée, qu’elle est en attente depuis 7 ans et que si un éventuel troisième volume venait à paraître, il l’éditerait.

Je trouve cette façon de faire douteuse, surtout pour un manga de ce prix: 7€95!

Pour ses différentes raisons, je vous invite à ne pas acheter cette série, de par son scénario qui devient du grand n’importe quoi, mais aussi car vous n’aurez sans doute jamais la fin!