CRITIQUE Diamond Head volume 1

Il s’agit, à ce jour, de la plus ancienne oeuvre de Setona Mizuchiro parue en France (2001). Et ça se ressent au niveau des dessinss, qui sont par moments franchement moches.

L’histoire est plutôt originale, car le thème n’est pas beaucoup exploité dans les manga. En effet, chacun des trois chapitres met en scène des petits procès, tout en nous faisant suivre l’évolution et l’apprentissage de l’héroïne dans ce domaine.
Mais espérons que ce ne sera pas comme ça pendant les 5 tomes, sinon, ce sera vite lassant…
Bref, une assez bonne impression globale sur ce premier tome, qui de plus est intéressant pour voir l’évolution du style de Setona Mizushiro.

hum… je partage ton avis…

Les personnages sont attachants et les procès sont plutôt attrayants…

Y Penser pour Noël…