Critique Empress of Flame 1

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/26967/critique-empress-of-flame-1.html)

Une petite info complémentaire, le Ln (Class Room for Heroes/ Eiyuu Kyoushitsu ) d’où est tiré ce one shot, est de nouveau adapté en manga cette fois ci a priori dans un format un peu plus long dans le Shounen GanGan (Square Enix) .

Vu aussi en librairie hier. Et j’ai eu la même impression : c’est quel tome ? Pas de numéro ? Ah, un one-shot ?
Coup d’œil à la 4ème… Hmmmm l’univers m’a l’air bien complexe et le résumé épique… Tout ça dans un one-shot ?
Allez, on va feuilleter… Et l’impression se confirme. Intro, développement inintéressant, et conclusion épique… Mais conclusion de quoi ?
Bref, bancal à souhait. Reposé illico sur la table des nouveautés.

Ah bah… ça m’intriguait, genre juste un peu mais du coup, je crois que je vais éviter… x)

Je suis assez fan des points positifs cités xD

Poison lady, ça m’a fait grandement sourire de mon côté ^^.

Tiens, j’avais mis un message sur le forum, mais il n’apparaît pas ici (il était antérieur à celui de Derelict)… Voici ce que j’y disais :
Je vois que je ne suis pas le seul à m’être demandé pourquoi Delcourt/Tonkam sortait ce truc sans originalité, qui a pour seul intérêt de ne pas engager à trop de volumes…
Il est à l’image de son visuel de couverture : terne.

Tori.
PS : Au moins, ils ont bien choisi la semaine de sortie : comme il n’y a pas grand chose d’autre, on le voit !

Si Delcourt/Tonkam a dans l’intention dans un futur proche d’éditer la nouvelle adaptation manga de ce titre (dont je parle plus bas), le fait de publier ce one shot ( qui est basiquement juste l’intro du LN avant que les choses sérieuses commencent) prendra peut être un peu plus de sens, sinon je rejoins vos avis, au moment de son annonce ici déjà, j’étais aussi sceptique que vous sur la pertinence de ce choix.

Le truc, c’est que le one-shot et la série ne sont pas chez le même éditeur (Shueisha pour le one-shot “Eiyû kyôshitsu - Honoo no jotei”, Square Enix pour la série “Eiyû kyôshitsu”)… De plus, avoir nommé ce one-shot “Empress of flame” et non “Classroom for heroes - Empress of flame” efface le lien avec la série (même si, sous la jaquette, le titre complet apparaît).

Tori.

(pour les 2 éditeurs différents, j’avais déjà vu) sinon complètement d’accord, c’est très peu probable, sinon ils s’y seraient pris autrement pour le marketer.

Je précise (au cas ou…) que je ne critique pas la série, je ne peut pas me le permettre car je ne la connais pas… Je critique juste le manga qui nous est livré en l’état ^^

Perso, je ne vois pas trop l’intérêt d’éditer un OS et ne pas éditer la série…

Après, il se peut qu’ils attendaient de voir le succès du OS pour savoir s’ils devaient éditer la série… Même si je ne trouve pas ça très stratégique.