CRITIQUE Evil Heart

Surtout ne pas se fier aux apparences. Quand on voit la couverture pour la 1ère fois, on s’attend de suite à un énième manga de sport comme les japonais savent si bien les faire.
Personnellement cela ne m’aurait pas dérangé.
Cependant, quand on fait un peu attention, on remarque que c’est sous le label BIG KANA que ce manga a été édité et on comprend rapidement pourquoi.

Evil heart parle d’Aikido à la base, ce qui est assez rare dans les manga qui préfèrent des sports plus connus en général (quoiqu’en voyant Regatta qui parle d’aviron on se demande…).
Mais ne vous y trompez pas : Evil heart est avant tout un manga dramatique qui va se servir du sport pour sortir un jeune garçon de sa détresse.
Un peu comme dans la série Angry, notre héro est un bagarreur qui n’a qu’une idée en tête : devenir plus fort.
Malgrè son jeune âge il n’hésite pas à se confronter à des garçons bien plus vieux sans aucune peur.
Mais cette violence cache un gros malaise : notre jeune héro a vecu (et vit encore) un drame familial teinté de violence.

Graphiquement, le style de TAKETOMI Tomo m’a beaucoup plu grâce à des visages expressifs sans exagération (vous pouvez aller voir du côté de A scene/B scene, un autre oeuvre de cet auteur).

Vous l’aurez compris, Evil heart est un manga poignant qui fait réfléchir et qui nous fera vivre une partie de la reconstruction d’Umeo, le héro.
Cela ne va pas se faire du premier coup et il va devoir faire beaucoup d’efforts. Bien heureusement, il va faire d’heureuses rencontres qui vont changer sa vie et le sport va l’y aider largement.

Je ne m’attendais pas à ce que cette série soit si courte mais cette tranche de vie est pleine d’espoir et sans temps mort.
Evil heart est une oeuvre réaliste, touchante et qui donne à réfléchir…que demander de plus ?
Une série en 3 volumes à posséder dans sa mangathèque.

J’ai eu du mal à m’habituer au graphisme enfantin au début. Je ne trouvais rien d’extraordinaire à cette série jusqu’au moment où leur frère entre enjeu…
Au final je trouve que c’est une bonne série, mais courte.

Je n’ai pas trouvé le graphisme si enfatin que ça personnellement.
Les traits des personnages sont parfois durs selon les situations et les émotions sont bien transposées.
Par contre il est clair que c’est un peu court et ça m’a surpris. Ca aurait pu être une série à rallonge si le sport avait été le centre de l’histoire mais comme ce n’est pas le cas, c’est aps plus mal que l’auteur ne soit pas allé plus loin.

wah! c’est clair que c’est vachement court… je m’attendais encore à une suite…
En tout cas j’ai vraiment bien aimé regarder la façon dont Ume essaye de sortir de la violence, et de protéger sa soeur, etc… j’ai trouvé que c’était vraiment un bon manga.

Moi justement j’ai commencé cette série parce que je croyais que l’aïkido était le sujet principale de l’histoire. En fin de compte dans le premier tome c’est quasi absent. J’ai le tome 2 mais je ne l’ai pas encore lu.

Ha oui en effet si tu attendais une série de sport tu vas être déçu.
Là ce n’est pas vraiment le sujet même s’il y a quelques scènes avec des descriptions sur les prises. Umeo essaie de mettre en pratique ce qu’il apprend.
Par contre, cela ne va pas plus loin.
Ca me fait un peu penser à Real : pour le moment pas vraiment de basket mais plus de psychologie. Après on aime ou on aime pas.

Petite question, je n’arrive pas a trouver de critiques sur la fin de ce manga, j’aimerai l’acheter mais si la fin n’est pas terrible sur une série aussi courte le manga n’a aucun intérêt, merci

Moi j’ai trouvé ce manga sympa … et comme d’autre, au début je l’ai lu parce que ça parlait d’aïkido (j’ai pratiqué un temps)
Mais j’aime bien, parce que le philosophie de l’art martial est respecté pour une fois (c pas je devient le plus fort de l’art et je butte tout le monde … en oubliant la philosophie !)

Tu as la critique sur l’ensemble de la série :
manga-sanctuary.com/evil-heart_2630.htm

La fin n’est pas pourrie mais est un peu abrupte. Elle peut décevoir, mais ce n’est pas le plus important dans le manga. Cela reste une bonne série, sans plus, pas un chef-d’oeuvre non plus.

A un moment j etais tenté de fair eles Evil heart, je voulais un manga sport pour changer un peu…non c est sur j acheterai pas!

OK, merci;)
J’en conclu que c’est une bonne petite série qui ce laisse lire, je donnerai ma critique prochainement je pense car je vais surement me laisser tenter (3 volumes ça aide).