CRITIQUE Eye Shield 21 volume 3

Après s’être malgré tout bien battus, les Devil Bats ne réussissent pas l’exploit et sont battus par Ôjo. Après avoir digéré le goût amère de l’élimination, Hiruma et les autres se fixent pour objectif de trouver un attrapeur pour l’équipe. Ils jettent leur dévolu sur Tarô Raimon, déjà membre du club de base-ball…

Pas beaucoup de sport dans ce tome, mais un peu d’émotion, et beaucoup d’humour grâce à un Hiruma en grande forme ! L’évolution de Sena qui semble de plus en plus tenir son rôle à coeur, et l’arrivée dans l’équipe d’un nouveau joueur, aussi bien excellent attrapeur que complètement idiot, promettent une suite toujours aussi intéressante !

Euh joe tu spoil pas légèrement là ^^" :confused: ?

Bah à ce moment là, je spoile à chaque fois que je fais une critique vu que je fais toujours un résumé du tome ^^"