Critique Fûka 2

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/27480/critique-fuka-2.html)

J’ai pas encore lu le tome 2 mais le tome 1 m’avait clairement pas emballé plus que ça… Je trouve qu’on retrouve encore une fois le même principe que dans les autres oeuvres de l’auteur et je commence à être lassé. Mais je lirai le second volume tout de même pour me fixer sur ce titre.

Je t’avoue avoir lu Suzuka en diagonale donc personnellement je suis encore novice en ce qui concerne cette auteure. Mais personnellement j’apprécie et je peux comprendre que ce ne soit pas le cas pour tout le monde ^^.

“cette auteure”

C’est un auteur en réalité, et ça se voit fort dans ses plans “ecchi” sur les personnages féminins…

@Therru : ça ne veut rien dire, ça… Les mangas de Mizuki Kawashita ou de Kei Sasuga contiennent souvent du ecchi ou du fan-service, et pourtant ce sont des femmes.

En ce qui concerne Fuka, je ne m’y risquerai pas. Car si j’avais plutôt apprécié Suzuka, A Town Where You Live est un vrai calvaire qui m’a complètement dégoûté de l’auteur.

Oops… M’enfin quelque part c’est rassurant.

Je change ça… Merci ^^.

Apparemment A Town where you live est beaucoup + relou que Suzuka, personnellement je ne l’ai pas lu donc je ne peux pas juger mais c’est dommage de s’arrêter à un titre… ^^

@Deliverer of Faith : Oui certes, et on sent une différence de traitement dans les personnages et dans les plans “ecchi” par rapport aux auteurs masculins. Je ne vais pas dire plus subtil, mais moins complaisant tout de même, ça oui.

«dont vous apprécierez la suite» je ne crois pas non ^^ sauf certains

«dont vous apprécierez la suite» je ne crois pas non ^^ sauf certains

«dont vous apprécierez la suite» je ne crois pas non ^^ sauf certains

Le “problème” avec Kôji SEO pour moi c’est que c’est un habitué des twist plus ou moins dramatique. Les personnages qui nagent dans le bonheur ce n’est pas vraiment sont trucs je dirais même que si ils pouvaient avoir tuiles sur tuiles c’est encore mieux…
Bon c’est peut-être un peu exagéré mais pas si loin de la vérité.
J’ai lu Suzuka et j’ai bien aimé la série n’est pas trop longue, le ton assez léger et ça n’a pas de virage à 180°.
Du coup plus tard j’ai lu A town where you live et j’ai bien aimé jusqu’au tome 10 environ mais après pour moi c’est parti n’importe comment et j’ai abandonné.
Fuuka pour l’instant ça va j’accroche bien, je suis assez loin dans la série et pour le moment même si on a eu droit à notre bon vieux twist (qu’on aime ou pas perso j’ai trouvé ça dommage mais bon ce n’est pas moi l’auteur…) l’histoire reste sur des rails assez droit. Je ne fais pas l’apologie du scan illicite, je n’ai pas lu de scantrad.
Donc pour le moment cette série me plaît bien. Beaucoup plus que A town where you live et un peu plus que Suzuka.

@Therru : Là, je crois qu’on est complètement d’accord ^^

Alex240 : Tu dis sauf certains donc tu minimalises l’intérêt de l’oeuvre, mais sur quoi est basé ton jugement ? Car si c’est juste sur ton avis personnel c’est un peu prétentieux de dire que du fait que tu n’aies pas apprécié, il n’y en a que certains qui pourront.
Un manga n’est pas mauvais en soi, tout est une question de point de vue et de critères. Fûka pèche sur certaines choses mais au niveau du ressenti, pour moi c’est excellent. Et quand le ressenti suffit à combler les petits détails dérangeants d’une oeuvre, ça la rend pour moi d’autant plus intéressante qu’une série qui mise uniquement sur la technique et la structure du scénario.

Merci pour ton retour eenangel. Personnellement, j’apprécie beaucoup les séries qui partent dans le dramatique, après il faut que ça reste cohérent. Tout n’est pas rose dans la réalité et comme tu le dis, au final ce n’est pas si loin de la vérité/réalité. Personnellement, je préfère attendre les tomes pour que ce soit un plaisir à chaque nouveau tome, mais je suis rassuré de voir que la suite continue sur sa lancée.
Pour les scans, perso il m’arrive de lire en anglais les séries non licenciées ou celles que j’ai en Japonais chez moi (toujours en anglais).

@Niwo quand un manga me plait je vais lire plusieurs scans pour savoir si j’accroche totalement au titre pour ensuite l’acheter. Et j’ai adoré ce manga jusqu’à ce que je termine le volume 4 où il se passe qqchose, et c’est précisément là où certains vont apprécier et continuer le manga et d’autres qui comme moi vont lacher l’affaire.