CRITIQUE Gantz volume 13

Que d’actions ! Les combattants affrontent les dinosaures chacun de son côté, chacun avec ses propres moyens. Kei affronte une horde de raptors en commandant les autres survivants. Cela lui vaut l’appellation de « leader ».

Le héros de Gantz continue à évoluer de façon positive. Quant on repense au premier tome, on se rend compte du changement !
Chacun des nouveaux protagonistes arrive à se faire une place dans ce scénario si mouvementé (même le vieux salaryman !)
L’auteur pense à pimenter son histoire, en mettant en scène de nouvelles armes et équipement. Une moto futuriste bien sympa (néanmoins elle ne vaut pas celle de Cloud et celle de Kaneda !)
Un tome explosif servi par de beaux graphismes (toujours travaillés à l’ordinateur).