CRITIQUE Gantz volume 7

Suite du combat opposant nos héros aux entités bouddhiques. Les participants da Gantz tombent les uns après les autres, comme de vulgaires mouches. La situation semble désespérée. En fin de tome, la petite amie de Kei (le sosie de Lara Croft) entame un corps à corps contre l’ennemi aux 24 ( !) bras.

Un tome où le combat fait rage ! Très haletant. Chacun se donne à fond. Beaucoup de décès, aussi bien chez les personnages secondaires, que les protagonistes principaux…
Un vrai carnage, triste mais très bien orchestré. On est prit dans l’action et j’ai enchaîné les pages comme un excité !