CRITIQUE Honey & Clover volume 3

A travers des scènes quotidiennes, comme la préparation d’oeuvres d’art pour une fête, le petit boulot à l’approche des fêtes de fin d’année, et beaucoup d’autres choses, Umino Chica continue de développer avec délicatesse les relations entre les 5 personnages principaux. Elle arrive réellement à leur insuffler une profondeur psychologique. La question de l’amour est très présente dans ce tome, et le mélange humour/mélancolie est toujours ausi délicieux.
Au niveau des dessins, Umino Chica est fidèle à elle-même. On aime ou pas, et personnellement, j’accroche totalement au coup de crayon d ela mangaka.
Honey and clover continue son petit bonhomme de chemin. Voici un shojo qui arrive à se démarquer de la masse.