CRITIQUE Honey & Clover volume 6

Ce tome d’Honey & Clover est une nouvelle fois très poignant.
Alors que le triangle Yamada/Mayama/Nomiya semble prendre un petit tournant, Takemoto part subitement en escapade en vélo.

Il est toujours aussi difficile d’analyser en détail les richesses d’un tome d’Honey & Clover.
L’humour est toujours présent, et la mélancolie ambiante l’est encore plus.
Ce tome met également en avant la recherche de soi-même et les difficultés du passage vers la vie adulte. Dans ce sens, le périple à vélo de Takemoto est un moment fort. Le jeune garçon trouvera-t-il enfin les réponses à ses doutes ?
L’ambiance mélancolique et les dessins à la fois légers et précis sont toujours présents, et ce tome met plus que jamais l’accent sur l’évolution et l’avenir des personnages. Gageons que le prochain tome sera encore meilleur !