CRITIQUE Ichigo 100% 8

On note un léger changement comparé au pauvre tome 7. Ichigo 100% évolue lentement, à l’instar des relations amoureuses japonaises…Ici, par un concours de circonstances, Junpei à un contact charnel avec l’une des demoiselles. A ses yeux, c’est troublant et cela est synonyme d’une évolution de son rapport avec la belle…Alors que pour nous ça n’avance pas d’un iota (sauf les plus jeunes lecteurs d’Ichigo 100%).

Personnellement, je trouve que l’histoire patauge, ça n’avance pas, contrairement au résumé que l’on trouve en 4ème de couverture ou on nous donne l’impression du contraire. Je cite : « Junpei à décidé de mettre fin à ses dilemmes ». Que nenni.

Le point positif du tome, se résume à l’utilisation égale des 4 héroïnes gravitant autours du héros. Pour le coup, Mizuki Kawashita arrive à les mettre toutes les 4 en avant contrairement aux tomes précédents, ou l’une s’effaçait derrière la seconde, la seconde derrière la troisième etc…

En bref, j’attends toujours que le manga « grandisse ».

On dirais vraiment que tu t’ennuies quand tu lis cette série, c’est une romance de 19 tome c’est normal que ca fonce pas dans le vif du sujet.

Mais à ce stade on en est à peine au contact! Alors le baiser c’est pas demain la veille!Les quiprocos ca va un temps, mais là on tourne vraiment en rond pour des prunes…

Et à mon avis il embrassera pas tout de suite une des filles, c’est plutot le genre ou il va mettre du temps a se décider mais c’est le style de la série je pense.
Je sais pas si je suis très clair :unamused:

Tu es on ne peut plus clair. Cependant je persiste a penser que ça n’avance pas… C’est peut-être moi qui suis trop “vieux” pour ce genre de collec :unamused: :mrgreen:

Ça résume bien la série en ce moment (rendue au volume 11).

je veux pas dire mais les quiproquos c’est la racine même du shonen/romance (j’aime bien cette appellation car elle est tellement fausse et fait la part belle à la femme objet … ils sont marrants ces japs…)
à croire que maintenant pour qu’un manga marche faut tjs qu’il y ait un idiot fini qui se retrouve par erreur dans une salle avec plein de filles à poil ou une fille qui comme par hasard lui comme par hasard le cul en plein sur le visage au moment ou sa copine passe par là au même moment.

et au final ça plait toujours et on y peut rien … la clé du succès est là : dans le fan service …

Qu’est ce que tu veux : tout les adolescents rêvent que ca leur arrive un jour :mrgreen:
Après passé un “certain age” on doit trouver ca moins marrant.