CRITIQUE Ichigo 100% 9

Un tome « sympa sans plus » mettant en avant la petite Yui et la charmante Tsukasa. Quelques petites révélations mais rien de bien méchant !
Au menu de ce neuvième tome : l’introduction d’un nouveau garçon dans l’histoire, une bonne dose de malentendus et de « comme par hasard je tombe sur toi »…

Ca reste agréable à lire, on sourit de voir ce pauvre héros qui a le cœur divisé, mais dans le fond l’histoire fait du surplace.

On sent les événements venir, ce qui est bien dommage. Mizuki Kawashita n’est pas doué pour surprendre son lectorat…
Le manga traîne en longueur, la timidité du héros se transforme en lâcheté et l’on se demande encore et toujours quant est ce qu’il se décidera à dépasser le stade du « j’ose pas la regarder dans les yeux »…

Pfff le nouveau garçon… Comme par hasard c’est quand il se retrouve avec Tsukasa dans les bras que Junpei les surprend !! Et là il prend la fuite comme un abruti… La scène avec l’incendie vers la fin je l’ai trouvé pathétique aussi ! EVIDEMMENT il se retrouve seul avec tsukasa… Et comme par hasard il se retrouve invité le même jour par les trois filles !

'tain mais dans Ichigo 100% y a trop de “comme par hasard” c’est pas possible quoi. Bien sûr y en a dans toutes les séries de ce genre, mais là c’est noyé carrément quoi, y a que ça ! Quand je lis Suzuka c’est un vrai bonheur dans le genre romance et très réaliste, bien plus sérieux. J’adorais Ichigo 100% au début ! Mais c’est toujours la même chose, j’ai l’impression de voir toujours les même scènes revenir sans arrêts ! Mais le pire est au volume 10 ou 11 je sais plus, l’arrivée d’une nouvelle fille ! Ça ça m’a achevé…

Mes critiques d’Ichigo 10 et 11 vont pas tarder à arriver… Je ne cache pas que mes avis sont dans le même style que ceux déjà évoqués pour ces derniers tomes.