CRITIQUE Ichigo 100% volume 5

Enfin un échange de baisers ! Fortuitement, mais Junpei a échangé un « frôlement buccal » avec la jolie Aya. Bien sur tout se sait, et la nouvelle atterrit aux oreilles de Satsuki. Déçue dans un premier temps, la belle provocante n’hésite pas à rattraper son retard…au grand bonheur de notre ami.
Le film est diffusé : véritable succès ! Normal, Satsuki et Aya sont en soubrettes ! Tsukasa passe la journée de la kermesse avec Junpei. Malgré l’amusement, Tsukasa décide de rompre. Esseulé et couvert de larmes, notre héros bouscule par inadvertance une petite demoiselle. Cette dernière, s’avère être sa voisine qui a déménagée il y a 5 ans ! Malgré sa taille de lilliputienne, elle s’apprête à rentrer au lycée. Ce n’est désormais plus 3, mais 4 demoiselles qui gravitent autours de notre jeune homme. De quoi le faire tourner en bourrique.

Un tome moins appréciable que les deux derniers. Pourquoi ? Tout simplement parce que la situation n’évolue pas ou peu. Des situations loufoques et cocasses nous font sourire, heureusement car ce volume nous paraîtrait sans saveur.
J’espère que l’arrivée de la 4ème femelle fera évoluer le scénario sensiblement. Il serait temps de passer la seconde.