CRITIQUE Ippo, La Rage de Vaincre volume 7

Un septième tome ou Ippo se remet en question et doute face à son terrible adversaire Hayami. Ce dernier, spécialiste du « shotgun » inflige une rafale de droites à ses ennemis, sans se fatiguer. Que faire face à cette technique qui semble imparable ?

Notre ami doute de ses compétences et ne voit pas comment battre Hayami. Voir Ippo dans cet état lui donne un brin d’humanité supplémentaire. Beaucoup de pression sur ses épaules, surtout qu’il a fait une promesse à Miyata : le retrouver à la finale des jeunes espoirs. Notre jeune ami va morfler, et comme d’habitude, on suit son évolution à chaque page. Un bon tome dans la continuité des précédents.
Néanmoins, j’espère que notre héros apprendra bientôt une technique qui mettra en avant son point fort. Même si les aventures d’Ippo sont plaisantes, certains reprocheront une redondance.

J’ai apprécier ce tome notamment quand Ippo ce rappelle de ça promesse qu’il avait fait a Ozma et Kobashi ce qui va la rendre plus combattive et surtout la venue de Miyata qui va lui inspirer des choses .
Ippo va apprendre une technique et pas n’importe la qu’elle …
Un début de combat ou Hayami nous parait intouchable ! Mais Ippo a sa botte secrète .

Bon tome .

petit moment humoristique avec le prof d’ippo !

Sinon superbe cette v8

le volume se termine en plein milieu du combat avec Hayami, au moment où Ippo reprend son courage… trop de suspence! on attend la suite avec impatience

vive le spoil…

EDIT : viens de le lire.
raaaah, c’est toujours aussi bon !!!
ippo continue son entraînement en vue de son combat en demie-finale, et le jour J arrive…
je veux la suite maintenant !!!

sois pas trop pressé déjà qu’on a pas mal de chance que le titre soit mensuel ( c’est rare en ce moment!)
sinon c’est vrai qu ippo est vraiment une série sympa, rafraichissante et qui se laisse lire vraiment super facilement
le perso principal est très attachant et c’est franchement super dynamique …
l’éditeur à signé les droits jusqu’au volume 33 (fin du premier arc) espérons que le public lui laissera sa chance pour aller plus loin … mais ça sera pas avant 2 ans de toutes manières …