CRITIQUE Kashimashi : Girl Meets Girl volume 1

Whaou !!
Voilà une histoire bien originale, en tout cas pour moi comparé à ce que j’ai pu lire…

Parlons tout d’abord graphisme, là dessus rien à dire, c’est beau, on rentre dedans complètement…

L’histoire, elle, est totalement fictive :
c’est un garçon qui change de sexe à cause d’une bourde extra-terrestre voilà un résumé en une phrase comme il y en a peu souvent lol

Cette série va décrire tous les profonds changements que cela va entraîner dans la vie de tous les jours de notre héros(ïne)…

Je ne suis pas fan du genre shojo et pourtant me voilà convaincu…

l’histoire se passe à la période collégienne de hazumu, et amène des sujets sérieux comme les relations homosexuelles, le travestisme et la quête de sa sexualité (notament pour hazumu qui se retrouve un peu pommé lol)

Le fond de ce manga reste quand même comique(on reste au collège tout de même mdr) notament grâce à la présence quotidienne de deux ET, mais avec des sujets dans l’air du temps…

Bref un bon moment… à suivre

C’est un seinen (prépublié au Japon dans le Monthly Comic Dengeki Daioh, qui publie du seinen, c’est aussi le mag qui a prépublié Azumanga Daioh et Yotsuba) :wink:

Sinon, j’ai beaucoup aimé les 2 premiers tomes.

Vu l’histoire, on pourrait s’attendre à une série comique de base et pas terrible, mais ce n’est pas du tout le cas. Le comique tient une place secondaire est n’est finalement pas très présent (et quand il y en a, ça a le mérite de ne pas être du fan service à gogo, donc encore un bon point) .
Ce sont les sentiments des persos principaux qui sont vraiment mis en avant: Hazumu, qui quand il était garçon, aimait secrètement Yasuna, se demande s’il peut continuer à l’aimer en fille. Yasuna commence à éprouver des sentiments envers Hazumu fille (elle n’en éprouvait pas vraiment pour Hazumu garçon) . Tomari, amie d’enfance de Hazumu, et qui a toujours aimé ce dernier, continue de l’aimer malgré qu’il soit devenu une fille…

Tout ceci donne un triangle amoureux féminin (JYM, si tu passes ici, ce manga est pour toi hohoho ^^) dont les sentiments assez complexes se développent peu à peu, au fil de la vie quotidienne des personnages. Et le tout est traité avec une certaine retenue, ce qui rend les 3 personnages principaux vraiment attachants :slight_smile:

Un très bon manga sentimental, et j’ai hâte de lire le tome 3, pour continuer de suivre l’évolution de tout ce petit monde :slight_smile:

La classification des genre est quelquechose de plus en plus compliqué.
Par exemple, je n’aurais pas classé Yotsuba en Seinen…

[quote=“Skeet”]La classification des genre est quelquechose de plus en plus compliqué.
Par exemple, je n’aurais pas classé Yotsuba en Seinen…[/quote]

Tout dépend du magazine japonais de prépublication, en fait. Mais c’est sûr que certaines oeuvres sont difficiles à classer selon les critères occidentaux. Voilà ce qui arrive quand on reprend bêtement les noms japonais (shonen, seinen, shojo etc…) sans chercher à vraiment les comprendre et en se basant sur nos critères de classement occidentaux. J’ai toujours trouvé ça idiot…

Par exemple, Blood Alone est aussi un seinen (lui aussi est prépublié dans le Monthly Comic Dengeki Daioh) alors qu’on le classe souvent dans le shonen.

C’est clair que c’est compliqué, tout ça…

en tout cas merci pour ta précision, même si je trouvais qu’il avais un coté shojo qui sortait, on va dire seinen shojo, ca te convient ???
parce que le problème de seinen, c’est qu’il englobe shojo, shonen et autre pour adulte non ??
skeet si tu peux modifier ma critiquer pour préciser seinen…

Non seinen c’est pour les jeunes adultes hommes

j’ai aussi beaucoup aimé cette série.
Avec une histoire comme ca, je m’attendait encore à un énième manga harem, avec fan service a gogo et histoire pas très folichonne.
Il n’en est rien. Les sentiments des personnages se devellopent et evoluent au fur et a mesure de l’histoire et surtout : il n’y a pas de petite culottes a la con toutes les 2 pages (pourtant, vu le sujet, ça aurait pu) et un heros qui tombe toujours sur la poitrine de l’héroine (ca commence a souler le style love hina qui evolue pas :stuck_out_tongue: ).
Le dessin est sympa, meme si l’auteur a parfois des problèmes de perspective ^^;
Ya plus qu’a espérer que l’histoire traine pas trop en longueur sur des dizaines de volumes et ça sera parfait