CRITIQUE Kazan volume 6

Un vrai bonheur de retrouver ce 6ème et avant-dernier volume de Kazan…

On retrouve notre héros dans une situation bien délicate mais rassurez-vous tout va pour le mieux… (enfin du mieux possible dans sa situation lol).
Ce volume est marqué du sceau des révélations ! Je pense que la majeure partie des mystères et des non-dits qui subsistaient jusque-là s’évanouissent pour nous donner la dure vérité qui hante les murs de cette cité si difficile à trouver.
Malgré tous ces secrets dévoilés, l’action ne manque pas , bien au contraire. Le tout se mélange très bien , si bien qu’on se retrouve à la fin du tome sans s’en être vraiment aperçu…
Le goût amer de l’attente, disparu 30 minutes plus tôt, revient alors, plus fort qu’à l’ordinaire puisque le prochain tome sera aussi le dernier….

Vous l’aurez compris, ce tome permet une bonne continuité de la série et apportent la quasi-totalité des éléments qui nous manquaient… L’attente sera longue, mais je sais, en tout cas j’espère, que le dernier tome sera à la hauteur de cette superbe série !