CRITIQUE Kekkaishi volume 9

Voilà un volume qui m’a un peu déçu.

La première partie qui narre un entrainement n’a absolument aucun intérêt. La deuxième partie se concentre sur l’organisation Kokubôrô, et comporte des éléments intéressants au niveau du scénar… le problème c’est que cette organisation, elle donne pas la sensation d’être franchement effrayante, et ça m’inquiète un peu ce manque de charisme des “méchants”, pour la suite du manga. Même si j’ai trouvé le personnage de Aihi intéressant.

A suivre…