CRITIQUE Kurozakuro volume 4

Un très bon volume qui donne beaucoup de révélations sur
l’origine des ogres, et de l’étrange petit personnage qu’est
Zakuro. Le pauvre Mikito n’est pas au bout de ses peines, car il
devra non seulement combattre ses ennemis physiques mais
aussi ses démons intérieurs qui le pousse à avoir envie de chair
humaine!

Ce shonen suit son cours en étant efficace et original. On se
prend facilement d’affection pour Mikito qui est un garçon
ordinaire se retrouvant dans une situation extraordinaire! La
psychologie des personnages est assez mise en avant et la
violence, ici, n’est pas gratuite.

Pour terminer, un shonen captivant qui a le mérite d’être une
série courte et efficace.