CRITIQUE La Traversée du Temps volume 1

La traversée du temps est un film tiré du roman éponyme de Yasutaka Tsutsui, auteur qui a déjà vu une autre de ses oeuvres récemment adaptée au cinéma: Paprika, de Satoshi Kon. Il existe également deux adaptations en manga de l’oeuvre: un one-shot, plus que moyen, directement adapté du film, paru chez Asuka, et une adaptation en deux tomes du roman, à paraître chez ce même éditeur en septembre 2008.

Makoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l’école et absolument pas concernée par le temps qui passe… jusqu’au jour où elle reçoit un don particulier: celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles amoureuses naissantes, manger à répétition ses plats préférés… tout devient alors possible pour Makoto ! Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux, surtout lorsqu’il faut apprendre à vivre sans !

Si ce film a remporté plusieurs prix, ce n’est pas pour rien, tant il regorge de qualités !

Tout d’abord, l’aspect visuel est impeccable. c’est beau, coloré sans l’être trop, l’animation est de qualité, et la mise en scène dynamique. On regrettera seulement des décors assez statiques.

La traversée du temps est une comédie rafraichissante et pétillante, pendant laquelle on ne s’ennuie pas une seule seconde, notamment grâce à des gags bien trouvés et des personnages attachants.
Mais au delà de ce simple aspect, on découvre une oeuvre plus profonde qu’il n’y paraît. Ainsi, les voyages dans le temps de Makoto pour ses petits plaisirs personnels auront des effets parfois dramatiques sur certains personnages, et la jeune fille va également devoir faire face à des changements brutaux dans ses relations avec ses amis. On suit donc tout au long du film l’évolution et la prise de conscience de l’adolescente, qui se fait petit à petit. Une évolution aussi bien psychologique, que sentimentale et humaine.
Néanmoins, malgré une dernière demi-heure qui se veut plus dramatique et émouvante, l’aspect philosophique qui est présent à travers l’évolution de Makoto n’est jamais pesant ou rébarbatif, l’ensemble restant toujours relativement drôle, frais et léger.

Autant le dire sans détours: La traversée du temps est à mon sens un petit chef d’oeuvre, une oeuvre poétique, fraîche et intelligente, portée par une réalisation excellente, une bande son sublime et des personnages très attachants. Pourquoi se priver d’un tel délice ?

A consommer sans modération.

L’édition collector, limitée et numérotée que nous offre ici Kaze est vraiment satisfaisante. Au menu:

  • Un digipack contenant 3 DVDs:
    Le premier DVD comporte le film, En VOSTF, VF, et même en allemand et italien, le tout en son 5.1 ou stéréo (uniquement stéréo pour l’italien). En plus du français, nous avons également des sous-titres allemands, hollandais et italiens.
    Le second DVD comporte de nombreux bonus: présentation de l’équipe lors de l’avant-première japonaise, interview du réalisateur Mamoru Hosoda, les coulises, un clip musical…
    Le troisième DVD contient des bonus liés au Festival international du film d’animation d’Annecy 2007 (où, rappelons-le, le film a reçu le prix spécial du jury): interview de Mamoru Hosoda, interview du producteur Takashi Watanabe, conférence de presse…
  • Le storyboard du film (470 pages).
  • Un livret de 48 pages contenant de nombreuses informations.
  • Un morceau de pellicule.
  • A noter qu’il existe une édition spéciale Fnac, contenant un quatrième DVD, sur lequel on retrouve le film commenté par Mamoru Hosoda et Hiroyuki Aoyama (directeur de l’animation).

Le tout est contenu dans un fourreau en carton rigide joliment illustré, lui-même protégé par un fourreau plastifié sur lequel on retrouve le titre du film et deux illustrations de Makoto.

Kaze nous sert donc là une excellente édition, très riche en bonus.

La qualité d’image et de son est bonne. Seul bémol: on ne peut pas changer la configuration à la volée.

Un excellent film dans une excellente édition, que demander de plus ?
Personnellement, je conseille ce coffret à tous les amateurs de beaux objets, qui découvriront, si ce n’est déjà fait, une oeuvre délicieuse et attachante.

Entierement d’accord avec ta critique, magnifique ce film, je compte meme me le procurer

par contre ca coute combien? vu tout les bonus ca doit pas etre pour rien…

La version Fnac est elle aussi pour la belgique?

Environ 50€. Vu les bonus, je trouve que c’est un bon rapport qualité/prix :slight_smile:

Oulà, aucune idée, désolé ^^"

merci pour l’info :slight_smile: c’est bel et bien un bon prix, y a vraiment des tonnes,

par contre tu mentionnes 470 pages, dans la description y a 254 pages pour le storyboard?

C’est bien 470 pages :wink:

waw, vraiment pas cher la :slight_smile:

Je viens de regarder ce film aujourd’hui après mettre procuré l’édition Fnac… Que dire à part qu’il est tout simplement génial!
La relation grandissante entre Makoto et Chiaki ma tout émoustillé, ce qui ne pouvais que bien conclure ce chef d’œuvre.

Et concernant la réalisation de ce titre, je ne peux que répéter ce qui a déjà été dit plus haut, c’est beau, propre, envoûtant… Après l’excellent Paprika je ne pouvais pas en attendre moins!

moi j’ai bien aimé l’histoire du film et faut dire qu’il y a beaucoup d’humour :slight_smile: mais qu’est-ce qu’elle peut être bête Makoto dès fois :laughing: mais bon c’est quand même l’un des films animé qui à fait un carton à la Japan Expo de 2007

Je ne l’ai pas encore vu en anime, mais j’ai lu le manga papier, et je dois dire que c’est un très bon mangas, même s’il ma fallu 2 lectures pour bien le comprendre. Les dessins sont bien fait ainsi que le scénario, Je n’est rien a dire de plus; je ne peux que le conseiller!!!

moi j’ai bien aimais lire le mangas et regarder l’anime mais il va y avoir un tomes 2 ???

Non seulement le roman qui va être adapté en 2 volumes.

J’ai fait l’erreur de lire le manga avant de voir le film, je pense que je l’aurais plus apprécié si je le l’avais lu après… Ca donné une impression de trop rapide et de précipité :confused:
Et maintenant que je connais l’histoire, je sais que je vais moins apprécier le film… Bref, j’ai tout foiré !

j’ai reçu la même édition que joe hier, et je dois le regarder dans les jours à venir.
néanmoins, petite question : tout le monde s’extasie dessus, pourtant le principe a l’air très semblable à l’effet papillon (excellent film au demeurant que quasiment tout le monde ici a dû voir).
attention, je dis pas que la traversée du temps est une pâle copie, je voudrais juste votre avis sur ce parallèle.

Ah oui tiens, je n’avais pas fait le rapprochement avec L’effet Papillon.

Comme tu l’a dit sur le fond c’est la même chose, je dirais que sur la forme sa n’a rien à voir, de part la nature des sauts dans le temps, la complexité moindre de ce qu’ils engendrent, l’humour :laughing: , ect… Mais, fait ton avis en le regardant je pense que tu ne trouvera pas en la traversée du temps qu’un simple remake d’une idée déjà pas mal exploité sur bon nombre de support.