CRITIQUE Le chevalier d'Eon volume 1

Ce premier tome nous plonge dans un Paris du XVIIIe avec pour toile de fond de mystérieux meurtres violents et cruels.

L’intrigue de départ nous immerge dans un univers fantastique et gothique où la belle chevalier sphinx poursuit avec acharnement les poètes meurtriers amateurs de sang de vierges innocentes et pieuses.

Ce premier tome est une introduction à l’histoire, on découvre qui est le chevalier d’Eon d’apparence feignant et nonchalant qui cache un bien terrible secret (je n’en dis pas plus pour ne pas gâcher le plaisir aux futurs lecteurs).

Pour le moment, je ne peux pas dire que je sois devant un chef d’oeuvre ni que ce manga ne mérite pas notre attention, seulement pour pouvoir vraiment juger de la qualité de ce titre il faudra attendre son évolution dans le second tome.

Le graphisme quant à lui est vraiment particulier, il souligne magnifiquement bien le style gothique et l’ambiance sombre et torturé du manga. Pour ma part, je trouve les expressions très bien rendues, même si le dessin peut paraître froid, cela renforce l’atmosphère oppressante et angoissante qui se dégage de l’histoire. Les vêtements sont très bien travaillés en particulier la magnifique robe du chevalier Sphinx.

Il se dégage de ce premier volume un sentiment particulier, l’on peut adorer comme détester, pour ma part j’attends de voir vers quelle direction se tournera le prochain tome pour vraiment prononcer un verdict.

Le héros est-il bien l’espion Charles de Beaumont?
Quant au “secret” auquel tu fais allusion, est-ce bien celui du véritable chevalier d’Eon (ce qui ferait ça n’en serait alors pas un pour pas mal de monde)?
Est-il dévoilé dès ce premier tome?

Je me réjouis de lire ce manga en tout cas.

On va dire que ça reprend en gros l’histoire véritable en romançant le tout avec du fantastique. Mais tu verras que dans ce premier tome, le personnage du chevalier d’Eon à part sa “particularité” et son service auprès du roi, ne ressemble psychologiquement parlant en rien au personnage historique.

Voilà, c’est lu.
J’ai beaucoup aimé ce premier tome mais, comme toi, je demande à voir la suite. (Mais ça ne m’empêche pas de fonder pas mal d’espoirs dans cette suite).

Le contexte est en effet fort proche de la vraie histoire du chevalier d’Eon (Louis XV, France du 18ème siècle, les Lumières, tout ça) mais l’auteur y a tout de même ajouté une petite dose de fantastique (ainsi, dans le manga, il ne sera pas simplement question de “déguisement” par exemple).

J’aime beaucoup cette idée de “chasse aux poètes maudits” et tous les mystères qui planent encore autour. J’espère vivement que le tome 2 apportera déjà quelques réponses, notamment sur l’intrigante Sophia.
Autre bon point : en principe, le tome 2 sortira déjà le mois prochain.

Je suis comme toi j’ai bien aimé ce premier tome, mais j’avoue fonder beaucoup d’espoir dans la suite, vu le succès que ça a. Parce que même si le manga est pas mal, je m’attendais quand même à un truc énorme, donc un peu déçue tout de même.

Ah, je savais pas que ça avait du succès.
Tu parles de l’anime?

Moi je l’ai acheté simplement parce que j’avais envie de voir comment ça avait été tourné en manga. J’avais jamais rien entendu ni en bien ni en mal sur cette série donc je ne m’attendais pas spécialement à quelque chose de super, c’était juste “pour voir”.
C’est ce qui fait que ça a été une bonne surprise et que je n’ai absolument pas été déçu.