CRITIQUE Le Clown volume 1

Après Au fond du rêve, L’envol et Sombre futur, voici qu’arrive en France un nouveau manhua du talentueux Zhang Xiao Yu: Le clown. Mais cette fois-ci, c’est chez Casterman que l’on retrouve l’auteur chinois (ses trois autres oeuvres sont parues chez Xiao Pan).
Et tout comme L’envol (seul manhua de Zhang Xiao Yu que j’ai lu avant Le clown), on constate facilement que l’auteur nous sert une nouvelle fois une oeuvre de qualité.

Ce qui frappe en premier quand on ouvre ce manhua, ce sont les dessins, qui ont quelque chose d’assez fascinant. Très détaillés et se voulant réalistes, il en ressort une certaine brutalité, une violence qui contraste avec la douceur et la mélancolie visibles chez Beiluo, le personnage principal.
Les dessins servent donc parfaitement le drame social qui sert de scénario, un scénario qui peut être résumé par la phrase inscrite en couverture: “Je me noie dans ce monde d’ordures… Etais-je condamné dès ma naissance à y vivre ?”.
Beiluo est perdu, toutes comme d’autres personnages secondaires, dans une société qui ne lui correspond pas. Ce personnage est touchant, est il l’est encore plus quand, au fil des pages, on en apprend plus sur son passé douloureux.

Mais Le clown n’est pas exempt de défauts. Ainsi, l’intrigue peut paraître par moments confuse, à cause d’une narration pas toujours subtile. Et la traduction française, semblant parfois (voire souvent) bancale, n’atténue pas ce problème.

Malgré tout, La clown est un drame social touchant et visuellement superbe. Un one-shot très intéressant.

Le clown, oh my god! rien qu’avec ce titre, je n’y plongerais pas mon nez lol(traumatisée par “il est revenu”, moi? bien sûr que non :stuck_out_tongue:)

Hum, je ne pense que ce manhua soit fait pour moi, surtout sur ce que tu en dis. Le sysnopsis me paraît peut engageant, mais si en plus l’histoire est confuse. Et en ce qui concerne le graphisme, c’est comment?

Un peu comme ça:

nsa01.casimages.com/img/2007/12/28/mini_0712280350531925528.jpg

Bon là, c’est une page tirée de L’envol, j’ai pas trouvé d’image pour Le clown :stuck_out_tongue:

méchant tu voulais me faire peur avec le clown XD

Bon trêve de plaisanterie, le graphisme est vraiment beau et assez réaliste, on sent que l’atmosphère est à la fois chaleureuse mais aussi mélancolique, ça pourrait-être intéressant.