CRITIQUE Le journal de mon père

Alors, je fais pas partie de l’équipe MS, je sais pas donner d’avis bien construits, mais tant pis, je me lance tant cette oeuvre mérite qu’on s’y attarde, comme toutes celles de Taniguchi d’ailleurs.

Comme d’habitude avec Taniguchi, c’est du très très bon.
L’histoire, c’est celle d’un homme qui retourne dans son village d’enfance auprès de sa famille pour la mort de son père après avoir abandonné tout et tout le monde près de 20 ans plus tôt.
C’est beau (pas seulement les dessins, mais également l’histoire), c’est triste, c’est humain, c’est émouvant, et je pense que toute personne brouillée avec sa famille ou ne l’ayant plus vue depuis un moment devrait lire ce manga, et ainsi réfléchir sur ses relations familiales.
J’ai pas pu m’empêcher d’avoir les yeux humides par moments.
A lire de toute urgence…

Question : Quand on voudrait commencer du Taniguchi vaut mieux prendre quoi en premier ? Quartier Lointain ou Le Journal de mon Père ? Ou encore Un Ciel Radieux ?

prend les 3. :wink:
les 3 sont différents, les 3 sont très très bons, les 3 son à lire.
j’aurai pas d’ordre particulier à te donner…

Okay merci :smiley: Sa fait super longtemps que j’ai décidé de commencer les Taniguchis (j’étais attiré par Quartier Lointain, Le journal de mon Père, un Ciel Radieux, Seton, L’homme qui marche et le Gourmet Solitaire). Mais pour des raisns financières ces acquisitions ont toujours été reportée :frowning:

je crois que je vais commencer avec LJMP :slight_smile: