CRITIQUE Le Roi des Ronces volume 2

Un deuxième tome qui confirme mon excellente impression du premier.

Quelques révélations importantes sont à noter, et celles-ci apportent à chaque fois de nouvelles interrogations. On en apprend plus sur l’homme aux tatouages, et surtout sur le jeune homme à lunettes.

L’action, servie par des dessins toujours aussi spéciaux mais vraiment dynamiques, est très bien dosée, tout comme le suspense.

On regrettera seulement le travail toujours aussi médiocre de Soleil.

Ce tome 2 confirme donc tout le potentiel de ce thriller-catastrophe sur fond de science-fiction.

On dirait l’avis que j’ai laissé mais reformulé autrement. J’ose espérer que ce n’est pas du plagiat :smiley:

Le revoici pour ceux qui l’avaient loupé :

Le Roi des Ronces 2 : encore un superbe tome. Pas mal de révélations même si les grandes questions restent, en gros, sans réponses. Mais les quelques réponses auxquelles on a droit apportent chaque fois avec elles leur lot de nouvelles interrogations.
Difficile de dire grand chose sans spoiler mais, ce qui est sûr, c’est que cette série vaut le détour!
On notera malheureusement que Soleil reste égal à lui-même : cases et bulles coupées, textes inversés dans les phylactères, etc.
Ah oui, j’allais oublier : Kasumi (la pseudo-héroïne de l’histoire) commence vraiment à m’emmerder à force de chialer tout le temps et de ne servir à rien. Heureusement qu’elle n’est pas spécialement mise en avant par rapport aux autres personnages.