CRITIQUE Le Sablier 1

Suite au divorce de ses parents, la jeune An quitte Tokyo avec sa mère pour retourner chez ses grands-parents, au coeur d’un petit village. Sur la route, elle visite un musée où sa mère lui achète un petit sablier, qui deviendra en quelque sorte son porte-bonheur.
An a beaucoup de mal à s’adapter à sa nouvelle vie dans le village, qui contraste beaucoup avec la vie en ville. Elle trouve les villageois trop familiers avec elle.
Mais petit à petit, elle va faire la connaissance de tout ce petit monde et se fera des amis, voire plus que cela.
Cependant, un terrible drame va venir semer le doute dans son esprit et dans celui de ses proches. Désormais, An devra vivre et évoluer avec ce poids sur le coeur. Mais certaines personnes seront là pour elle…

Voici un premier volume très convaincant pour ce shojo qui compte au total 10 tomes. Loin de n’être qu’une simple histoire d’amour, Le Sablier nous invite à suivre l’évolution d’une jeune fille meurtrie au plus profond d’elle-même et de quelques autres personnages qui gravitent autour d’elle. Des sujets délicats sont également abordés, notamment le suicide, les difficultés du deuil, la faiblesse psychologique due à l’épuisement au travail.

Un aspect philosophique s’installe également dans ce premier volume. Dès le début, on comprend la portée que possède cet objet qui donne son nom au manga, le sablier, allégorie du temps qui passe, et contre lequel on ne peut rien. Ce thème semble d’ores et déjà destiné à être au coeur du manga.

Les dessins d’Hinako Ashihara, dont c’est ici le premier manga qui paraît en France, sont très agréables à l’oeil, même si un peu maladroits par moments. Certes, on n’évite pas les grand yeux typiques de beaucoup de shojo, mais ici ça passe bien, car ce n’est pas encore trop exagéré. Dans tous les cas, on constate facilement que la mangaka souhaite narrer son histoire avec délicatesse et sensiblité. L’oeuvre est parfois un peu maladroite, mais sincère.

Grâce à tout ce que j’ai dit précédemment, ce premier volume du Sablier a réussi à me toucher, et j’ai hâte de voir comment tout cela va évoluer. D’autant qu’au niveau de l’édition, Kana a effectué un travail plus acceptable que durant ces derniers mois.

j’ai été touché par la dureté de l’histoire et par le légèreté du dessin

le manga ne m’a pas plus dans un premier temps mais après les 5 premieres pages on se laisse submerger par cette histoire triste, touchante .

bon on reste dans le style de base du shojo les rivalités, les amitiés et le fameux triangle amoureux mais c’est une série que je conseil a tous ceux qui on envie soit d’un bon shojo ou alors qui on besoin d’être attendrit

je suis tentée…ce titre est sur ma shopping list, je vais le feuilletter avant de me décider.

n’hesite pas surtout que c’est un des rare manga shojo edité chez kana que j’ai apprécié
je trouve que pour une fois il on fait un bel effort

le tome 1 du sablier a été nommé coup de cœur des chroniqueurs de mangavoraces
vu le peu de fois que ça arrive … je pense que ça veut dire qu’on a affaire avec un vrai bon manga
bon dès que j’aurais des sous je me le prendrais aussi (ben ouais c’est vrai j’ai rien acheté depuis le 25 fevrier alors je dois avoir environ 40 mangas à me payer … didiousse)

comment t’as su tenir depuis le 25 fevrier

euh… interdit bancaire … c’est pas mal comme excuse non?
mais ça va s’arranger (encore heureux …)
de toute façons dès que j’aurais des sous je rattraperais tout mon retard d’un coup (ça va faire un putain de post sur le topic “vos achats” ça …!!!)

ha ouai une très bonne raison même

bonne lecture quand tu aura devalisé la librairie

ben ça y est j’ai des sous depuis hier … je vais aller dévaliser le magasin demain …
je vais demander a mon colocataire de m’accompagner vu que j’ai peur de pas avoir assez de bras pour tout ramener.
de toute façon je ferais le listing de mes achats sur le topic et dédié et je ferais sans doute une critique du tome 1 du sablier …

[quote="Tempskron "]ben ça y est j’ai des sous depuis hier … je vais aller dévaliser le magasin demain …
je vais demander a mon colocataire de m’accompagner vu que j’ai peur de pas avoir assez de bras pour tout ramener.
de toute façon je ferais le listing de mes achats sur le topic et dédié et je ferais sans doute une critique du tome 1 du sablier …[/quote]

je sens qu’il y en a un qui va ce la jouer pretty woman heureusement que madame aura un porteur :mrgreen:

bon shopping pour demain
et j’attend la critique avec impatience