CRITIQUE Les Fils de la Terre volume 3

Ce dernier volume est à l’image de ce qu’a pu être la série, un rayon de soleil à l’état brut!

Ce manga se termine magistralement et avec brio, l’auteur nous entraîne avec fraîcheur et réalité dans le combat de Shuntaro et Kohei pour chercher des agriculteurs exceptionnels et ainsi pouvoir réussir la mission que le gouvernement a confier à Shuntaro. Mais, pendant l’absence des deux chercheurs de “trésor”, le village de Takazono continu de vivre et avec l’aide de Kokubu, Mlle Takashina et Nanako, le village reste entre de bonnes mains et n’est pas laisser à l’abandon!
Malheureusement, le retour des deux voyageurs ne sera pas sans déception mais pourtant l’espoir perdure et c’est sur une note plus que positive que s’achève cette série.

La force de cette série se situe surtout au niveau d’un scénario réaliste, sans fioriture qui montre ce que peut-être le quotidien d’agriculteurs que se soit à travers leur joie comme leur peine. Les personnages sont les uns comme les autres attachants, et on se prend au jeu de vouloir les encourager dans leur recherche du “paradis”.

Ce dernier volume m’a partiuclièrement émue de part l’amitié qui lie chaque personne du village de Takazono mais aussi par leur courage et leur humilité, beaucoup de personnes devraient prendre exemple sur ces personnages fictifs mais qui pourraient parfaitement être réels!

En bref, une série qui se termine avec brio, sans fausses notes et qui pour moi restera l’une des meilleures séries éditée à ce jour en France.

Une très bonne série, il n’y a pas à dire. Alors c’est sûr, si vous voulez des combats, un scénario poussé sur 20 tomes ou une histoire d’amour, c’est pas le bon manga :smiley:

Les Fils de la Terre n’a pas d’autres ambitions que d’offir une bonne et agréable lecture sur l’agriculture et les difficultés de vivre des agriculteurs.

Un thème déjà un peu abordé dans Tajikarao, du même auteur.

Edit : faute de frappe corrigée :smiley:

Nil : il me semble que c’est Tajikarao, et non Tajokarao :wink:

Sinon, je suis du même avis, ce fut un réel plaisir que de lire cette petite série . Ca change des histoires habituelles et c’est pas plus mal .

clair, que l’ambiance de cette série est vraiment inhabituelle et c’est tant mieux, on peut facilement se retrouver dedans et je suis sûre que cela peut faire venir des vocations!

C’est un peu le but recherché par les auteurs (d’ailleurs il y a une petite note du scénariste et du dessinateur sur le premier rabat de couverture), montrer la vérité, et rendre intéressant le tout . Je crois que c’est réussi ^^ .

Petit détail : la dernière scène (dernière case, dernière page) est assez marrante :b