CRITIQUE Les Petites Fraises volume 5

On retrouve donc dans ce nouveau tome nos cinq petites héroïnes, qui vont une fois de plus enchaîner les situations comiques à travers leur vie quotidienne. Le problème, c’est que comme pour les tomes précédents, ces situations comiques ne me font personnellement pas rire, juste sourire de temps en temps.
Comme d’habitude, c’est surtout le personnage de Miu qui est à l’origine des “gags”, mais également la pauvre Matsuri dans ce tome. La recette est toujours la même, et personnellement je commence vraiment à me lasser de ce manga qui, je trouve, passe pas mal à côté de son principal objectif: faire rire.
Restent toujours des dessins très mignons.

Comme quoi les goûts et les couleurs …
Même si ça ne me fait pas sourire (c’est sûr que ça n’arrive pas à la cheville de Yotsuba de ce côté-là :sunglasses:), pour l’instant c’est l’un des seuls titres que je suis en ce moment qui me fasse sourire, donc je comptes encore le continuer tant que ça ne me lasse pas ^^ .