CRITIQUE L'Infirmerie après les Cours volume 6

Un volume agréable. Il ne s’y passe pas grand chose au niveau de l’action. Ce tome etant plus axé sur la mentalité et les pensées de Mashiro.Son idéal bascule, et il ne sait plus où il en est.
Le scénario est toujours très bien travaillé, tout comme les dessins.
Un volume donc,avec peu d’action, mais beaucoup de réflexion.

Il ne s’y passe pas grand chose ? J’ai justement trouvé que c’était le tome le plus fourni en rebondissements, depuis le début de ce manga ^^

Et un copier-coller de mon avis donné fin août, un ^^ :

Les choses évoluent beaucoup dans ce tome, mais ne font qu’accroître le mystère de l’infirmerie.
Les chapitres 21 et 22 voient l’apparition d’un nouveau personnage, assez infect, qui disparaîtra rapidement, mais qui aura eu son utilité, faisant comprendre certains traits de sa personnalité à Mashiro. Parallèlement, la relation Mashiro-Kureha s’effrite.
Le début du chapitre 23 ne fait que rendre So plus mystérieux. C’est ici le chapitre des tourments de Mashiro, qui ne sait plus quoi penser, et d’un rapprochement So-Kureha, qui ne fera que déstabiliser un peu plus Mashiro et lui fera prendre conscience de ses véritables sentiments. L’avis du lecteur sur Kureha oscille entre haine et pitié. Au final, elle n’en est que plus complexe. Et, tout à la fin du chapitre, apparition d’un nouveau personnage, qui sera très très important dans le chapitre suivant.
Chapitre 24, dernier chapitre du tome, et THE chapitre. On en apprend plus sur ce nouveau personnage, on se réconcilie avec une Kureha touchante, et surtout, on apprend l’identité du Bras ! Révélation qui en surprendra certains, comme souvent chez Setona Mizuchiro, car je crois que toutes les hypothèses avaient été envisagées sauf celle-ci ^^ Et enfin, on a ces dernières pages du chapitre, dernières pages du tome, dernières pages intenses, absolument passionnantes, le nouveau personnage y prend toute son ampleur, il, ou plutôt elle, est capitale, elle sera à l’origine de ce qui semble être une décision très importante de Mashiro, elle est touchante, attachante, elle nous fait pitié (dans le bon sens du terme), et le drame ultime qui lui arrive en fin de tome nous pose un nouveau mystère de taille: mais qu’arrive-t-il aux personnes qui décident de ne plus participer aux cours de l’infirmerie ?
J’ai hâte de lire le tome 7, je crois que je n’ai jamais attendu avec autant d’impatience et d’anxiété, la sortie d’un nouveau tome de manga.