Critique Links 1

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/26576/critique-links-1.html)

Natsuki Kizu n’a vraiment pas mon affection, pour diverses raisons. Cependant, ce nouveau titre avait attiré mon attention. J’avoue qu’avec ta critique et ces quelques détails je vais peut-être lui ouvrir les pages en librairie.^^ Si j’arrive à dépasser ce style pas folichon et trop ressemblant comme tu le dis des persos.

@DéesseVonKiki: Merci pour ton retour. Qu’est-ce qui te déplaît chez cette auteure? J’espère que le titre te plaira sinon ma chronique t’aura au moins intéressée, ce qui est déjà très bien ^^

Son style, déjà et son côté très larmoyant. Je n’ai rien contre la mise en avant de la difficulté de la vie et des sentiments au contraire, mais la vie est grise, pas noire en permanence. Or avec cette auteur j’ai l’impression de broyer du noir tout le temps et qu’au final ce n’est pas pour sublimer l’histoire ou faire grandir les personnages mais juste faire pleurer le lecteur. Il manque l’équilibre. :wink: Aussi, avec ces 4 histoires en parallèle, j’espère le trouver.

Je rejoins pas mal l’avis de snoopy dans l’ensemble.
Par contre je te trouve très gentille sur le bémol :open_mouth:
C’est une sacrée épine quand même, qui m’a obligé à revenir plusieurs fois en arrière pour être sûr d’avoir bien compris ce que je lisais. C’est ambitieux d’entremêler les histoires de 8 personnages et les démarqueurs comme les lunettes, coiffures et autre tatouage auraient pu être un peu plus marqués pour fluidifier tout ça.

@DéesseVonKiki: Ah d’accord, je comprend mieux. Pourtant, je la trouve plutôt juste dans les tableaux qu’elle nous dépeint. Je ne sais pas si tu parles de Given mais les personnages ont tout de même réussi à aller de l’avant même si cela s’est fait assez lentement. Je préfère une évolution douce plutôt que celle où les sentiments du personnage évolue du tout au tout deux pages plus loin. J’imagine que le troisième tome sera encore plus positif, en tout cas j’ai hâte de l’avoir entre les mains.
@Charlie One: Merci pour ton retour. Je comprend pour la difficulté de resituer les personnages. En me servant de la quatrième de couverture, cela ne m’a pas tant gênée que cela et je suis assez vite rentrée dans leur histoires respectives. Sans ce réflexe, j’avoue que cela aurait été plus difficile ^^’

Nyope, je parle pas de l’évolution des sentiments des personnages, juste de l’ambiance générale :wink: Mais bon après c’est très subjectif, des auteurs nous touchent, d’autres pas. Natsuki Kizu n’a pas su trouver sa place dans mon coeur. Mais bon comme je te disais, je suis curieuse avec ce titre, peut-être y trouverais-je du bon ?!