CRITIQUE Love & Collage volume 1

Voici donc le premier tome de la nouvelle série de l’auteur du sympathique Midori days.

Notre héros, Hachibé Maeda, est un jeune garçon de 15 ans un peu looser et pervers sur les bords, qui est en plus un fétichiste de certaines parties du corps des filles: il recherche désespérément les jambes, la poitrine, la voix et les yeux de ses rêves. Parti à Tokyo pour poursuivre ses études, il se retrouve logé dans une pension pour filles où vivent 3 lycéennes et une prof de son tout nouveau lycée. Et comme par hasard, alors qu’il cherchait les parties du corps idéales depuis des lustres, il s’avère que chacune de ces quatre demoiselles correspond à l’un des quatre critères de beauté de notre héros. Que le monde est petit…
Ces quatre filles ont bien entendu chacune leur caractère. Ainsi, on retrouve la jeune fille toute timide qui rougit toujours, l’alcoolique fêtarde, la spécialiste des techniques de combat, et la fille caractérielle qui passe son temps à frapper le héros.
Tout ça ne vous rappelle rien ? … si si, cherchez bien… et bah voilà, vous avez trouvé: impossible de ne pas penser à une resucée de Love Hina.
Niveau originalité, on est donc proche du néant… je dis proche, car on a quand même cette histoire de fétichisme peu courante. Mais pour le moment, je ne la trouve pas très bien exploitée, la faute à des petites histoires manquant elles aussi cruellement d’originalité.
Cependant, après une première moitié de tome pendant laquelle je me suis vraiment ennuyé, quelques chapitres ont réussi à m’intéresser un peu plus: le chapitre 5, ainsi que les deux derniers chapitres qui se veulent plus touchants, même si tout ceci reste du largement déjà vu.
Un autre point intéressant: le caractère du héros. La plupart du temps peureux, pervers et looser, il devient un vrai fou furieux au franc-parler direct, dès que quelqu’un touche la partie du corps de ces demoiselles qu’il aime.

Malgré un thème de base plutôt original et quelques bons moments, ce tome 1 de Love & collage m’a déçu, à cause de cet énorme manque d’originalité dans les histoires et la narration.
J’espère que la suite sera d’un autre niveau, tout en évitant le possible côté répétitif et le mauvais goût qui pourrait être présent avec un scénario de ce type.

ta critique confirme bien ma pensée, hors de question que j’achète ce titre, déjà que je n’ai pas beaucoup aimé Love hina, alors si l’a c’est un copier coller en moins bien, je dis non merci.

Je me suis fié au “du même auteur que Midori Days” sur le manga, comme j’avais aimé ce dernier, j’ai décidé d’essayer L&C . Ta critique m’a un peu refroidie du coup, je ne l’ai pas encore lu, on verra bien …
Déjà que je regrette l’achat de la traversée du temps, manquerait plus que celui-là fasse pareil… et puis comme on dit jamais deux sans trois, pourquoi pas Danzaisha tant qu’on y est (les nouvelles séries, c’est pas trop mon fort en ce moment…)

s’égare, encore une fois

[quote="‘UruMi[CHaN"]’]Je me suis fié au “du même auteur que Midori Days” sur le manga, comme j’avais aimé ce dernier, j’ai décidé d’essayer L&C . Ta critique m’a un peu refroidie du coup, je ne l’ai pas encore lu, on verra bien …
Déjà que je regrette l’achat de la traversée du temps, manquerait plus que celui-là fasse pareil… et puis comme on dit jamais deux sans trois, pourquoi pas Danzaisha tant qu’on y est (les nouvelles séries, c’est pas trop mon fort en ce moment…)

s’égare, encore une fois[/quote]

Danzaisha, je viens de le finir, et je peux déjà te dire que ma critique va être très positive ! :smiley:

La traversée du temps sera ma prochaine lecture, on verra bien ^^

Je trouve que t’es dur avec le tome 1. Ce n’est qu’une présentation des personnages donc c’est normale qu’il y ai pas vraiment d’orgininalité pour ce genre de comédie. Et c’est vraiment que ca ressemble vraiment à Love Hina, impossible de pas y penser. Mais pour ce qui aime le genre (moi par exemple :smiley: ) je pense qu’on peut se laisser tenter.

Je viens de terminer le volume 1… qui m’a laissé une très bonne impression, mais la série n’est toutefois pas exempte de défauts.

1er défaut : ça ressemble (pour l’instant) énormément à Love Hina… On pourrait d’ailleurs faire un rapprochement facilement (ceux qui n’ont pas lu Love Hina, passez à la suite) :

  • Hachibé = Keitarô avec plus de caractère (pris de Sawamura, de Midori Days ?)
  • Tenmaku = Naru (même caractère difficile)
  • Yukari = Shinobu (même caractère timide)
  • Kirino = Motoko (technique des arts martiaux et suspicion facile)
  • Ameyagi (prof) = Kitsune (caractère fouineuse)
  • Pension pour filles Sakashitamon = Pension pour filles Hinata

spoil :

3ème défaut : l’âge des personnages… Perso, je le trouve parfois complètement irréaliste. Juste un exemple : Yukari est censée avoir 13 ans et porte déjà un bonnet D ! (je ne sais pas vous, mais moi je n’ai encore jamais vu ça !). Le caractère colle mais le physique…

Mais des points positifs : le graphisme, l’originalité du personnage principal, à l’allure fétichiste (mais j’ai peur que ce point soit peu à peu abandonné dans les prochains volumes), et les nombreux gags, fidèles à Kazurou Inoue, qui m’ont parfois fait exploser de rire !

En bref, je continuerai la série, mais sur mes gardes… de peur que ça devienne trop une copie de Love Hina.

Moi j’ai confiance, je pense que l’originalité du personnage principale devrait faire de bons gags, mais on ne pourra pas éviter certains clichés, c’est normal dans le genre comédie romantique.

Je plussoie la critique de Joe. Je suis déçue par le manga, qui est beaucoup trop resemblant à Love Hina. Je n’y trouve pas grand chose d’original ( a part le caractère fétichiste du héros). Je continuerai à lire la série pour voir si ça s’améliore mais je ne l’acheterai surement pas.

Même avis que Joe, j’attends la suite pour émettre un avis définitif, sympa, sans plus .

Je l’ai lu, et je suis pas “retourné” par le scénario, ça n’est rien de le dire. Il est clair que c’est un ersatz de Love Hina sur beauuuuucoup de points. Cependant, j’apprécis toujours autant l’humour a deux balles du papa de Midori Days. Donc mon avis est plutôt mitigé, il s’infirmera ou se confirmera quand le deuxieme tome sortira. Pour l’heure je dirais “pas mal sans plus” avec un zoli 6/10

Ps : Comment peut on aimer des jambes-poteaux?! :astonished: :laughing: