CRITIQUE Love Master A volume 2

Déjà la fin de ce sympathique manga !

Le comité des élèves de première année accumule les problèmes. Va-t-il s’en sortir ? Parallèlement à cela, la relation entre Aria et Jin se resserre. Ce dernier évolue un peu, et est à la fin moins idiot qu’au début.
L’accent est mis dans ce tome sur les sentiments de nos deux personnages principaux, on a droit à une histoire d’amour très classique, mais les nombreux gags délirants, le caractère des personnages et la bonne humeur présente tout au long du manga rendent l’ensemble vraiment très plaisant. Le plaisir est renforcé par le coup de crayon très agréable de Kyoko Hashimoto.

Ce deuxième et dernier tome est aussi réjouissant que le premier. Même s’il n’y a ici rien de très original, Love master A se révèle être un court shojo vraiment agréable, sans prétention, et qui réussit amplement son but: divertir le lecteur.

ouah tu m’as piqué ma critique, vivement la V8 qu’on puisse en faire deux! lol

Je suis tout à fait d’accord avec toi, on n’en demande pas plus à ce manga que de nous divertir, même si ça aurait pu être plus fouillé avec quelques volumes en plus, cette histoire reste trtès fraîche avec un coup de crayon de l’auteur vraiment fin et dynamique!