CRITIQUE Ludwig Révolution volume 1

Difficile de résister, quand on voit la magnifique couverture du tome 1 de ce nouveau manga de Kaori Yuki.

Et l’intérieur du manga est encore plus irrésistible.

Kaori Yuki prend ici un malin plaisir à exercer tout son talent (et on sait qu’il est souvent énorme) pour revisiter à sa manière les plus grands classiques de contes bien connus.

Le tout se veut parodique. On a donc le droit à un savant mélange entre le style sombre et macabre que l’on connaît à la mangaka, et un irrésistible humour plus ou moins noir, style beaucoup plus rare chez l’auteur.

On suit donc le prince Ludwig, personnage principal très spécial, puisqu’il est à la fois beau, intelligent, séducteur, mais aussi arrogant, égocentrique, grossier et nécrophile (ce qui est quand même peu courant ^^). Celui-ci est à la recherche de la femme idéale (ce qui pour lui, signifie une femme belle à la poitrine opulente ^^), et va faire la connaissance de plusieurs personnages de contes.

Ainsi, il croisera le chemin d’une Blanche-Neige absolument magnifique en femme fatale… un peu trop fatale.
Puis il croisera un chaperon rouge-tueuse sanglante, ainsi qu’une belle au bois dormant à l’histoire tragique.
Enfin, il devra porter secours à une ravissante demoiselle au physique faussement avantageux, et dernière capture en date d’un Barbe Bleue hilarant tellement il est ridicule.

Au final, Kaori Yuki nous sert sur un plateau un premier tome qui est un véritable chef d’oeuvre, revisitant ces contes de fées avec un humour noir qui fait mouche, et avec des dessins tout bonnement magnifiques (et c’est quelqu’un qui n’est d’habitude pas fan des dessins de Kaori qui vous dit ça :wink:)

J’ai hâte de lire la suite qui, je l’espère, sera aussi excellente que ce premier tome.

Ah, lui je savais qu’il me le fallait! merci Joe pour cette critique qui ne fait que confirmer mon envie d’acheter ce manga! :wink:

ce manga n’est pas sans rappeler le manwha “il était une fois”, car les contes de fée y sont traités de la même manière. Mais, c’est à mon grand plaisir car j’apprécie beaucoup les frères Grimm, et leurs contes qui ne sont pas aussi charmants que l’on veut bien le laisser croire dans les légendes enfantines.
en tout cas, une grande réussite tant au niveau scénaristique que graphique!

bah le résumé de joe me fait grave envie, mais quand je vois “shojo” sur la fiche de la série, là ça me fait plus envie du tout.
parce que les contes de fées détournées, je suis curieux de voir ça, mais une histoire d’amour toute bête avec juste un couple qui se cherche, ça m’intéresse carrément pas.

[quote=“hikaru_no_go”]bah le résumé de joe me fait grave envie, mais quand je vois “shojo” sur la fiche de la série, là ça me fait plus envie du tout.
parce que les contes de fées détournées, je suis curieux de voir ça, mais une histoire d’amour toute bête avec juste un couple qui se cherche, ça m’intéresse carrément pas.[/quote]

C’est du Kaori Yuki, c’est à dire du shojo mature. Ce n’est pas du tout une histoire d’amour toute bête avec juste un couple qui se cherche. Je pense que tu peux essayer ce tome 1, perso j’ai trouvé le détournement de ces contes vraiment excellent. A toi de voir :wink:

Moi qui souhaitais essayer un shojo, ton résumé donne plutôt envie Joe . Je verrais sûrement ça demain à ma librairie ^^

Ravi que cette critique soit utile :wink:

Par contre, dépêché de vous le procurez, car comme à son habitude Tonkam a vu juste et il paraît que le vol 1 serait déjà en rupture de stock!

Tous les shôjos ne sont pas des histoires d’amour débiles, tu sais…

En tout cas moi il me tente bien ce titre. Je crois (non en fait je suis sûre) que je vais aller au furet dans cinq minutes pour le feuilleter et voir ce que j’en pense. De toute façon, c’est du Kaori Yuki, donc je pense que je vais bien aimer :wink:

Merci pour cette critique, Joe.

Je l’ai acheté!^^

Par contre petite question: vous l’avez eu vous le marque pages sensé être offert avec?

Parce que moi j’ai rien eu! T___T

moi je les ai eu bien avant sa sortie, donc j’imagine que se sont les vendeurs ou boutiques qui les donnent ou distribuent au petit bonheur la chance…

Sinon, clair que ce manga n’est pas vraiment à classer en shojo, car ici point de fleurs bleues mais pas mal d’humour noir, acide à souhait!
L’ironie est le ton de ce manga, comme Kaori Yuki sait si bien le faire!