Critique : Ma femme est une étudiante Vol.1

Après avoir sorti Peridot, la Mangaka Hiyoko KOBAYASHI (bah oué, c’est une femme ^_^) revient nous titiller les hormones avec “Ma Femme est une étudiante” qui paraît en ce moment dans l’hebdomadaire Shukan Young Jump. On notera au passage que le titre original était plutôt : “Ma femme est une lycéenne”, mais ça ne serait pas très bien passé en France (rappelons qu’au Japon, les élèves de 3ème année ont 18 ans). Je pense que Tonkam a eu raison de le changer.

L’histoire : N’allez pas chercher loin. Un prof se marie avec son élève et a juré de ne pas coucher avec elle avant la fin de ses études. Mais comme il ne l’a pas dit à sa femme, celle-ci se pose des questions et ne se croit pas désirée. Elle fera donc ce qu’elle pourra pour l’allumer à coups de poses “innocentes” et de dessous sexy.
C’est classique, mais le problème vient du chapitrage. Ceux-ci font 4 pages en moyenne, il est donc impossible de développer l’histoire, c’est vraiment dommage et on se retrouve donc à juste contempler les dessins.
Bien évidemment, cette série n’est pas à mettre entre toutes les mains et elle est interdite aux moins de 16 ans.

Les dessins : Voilà le point fort du Manga. Kobayashi maîtrise très bien son crayon et on retrouve donc notre jeune fille dans des poses suggestives au fil des pages. On a parfois plus l’impression d’avoir un art book entre les mains qu’un simple manga avec beaucoup de dessins en pleine page.

La version Tonkam : Vendu 9€50, ce manga peut paraitre cher. Il faut cependant savoir que les 3/4 du volume 1 sont en couleur et que le papier est de bonne qualité. Le lettrage est bon et la traduction me paraît bonne. Enfin, les impressions sont très bien rendues. Rien ne bave et les couleurs ressortent bien.

Conclusion : Si vous recherchez du Ecchi pour son histoire, passez votre chemin. Si vous êtes amateurs de beaux dessins, jetez-vous dessus.
Je lui mets donc la bonne note de 6 à cause du manque de scénario.

Sauf peut être le lecteur en fait :stuck_out_tongue:

J’avais trouvé le manga super joli aussi, mais limité dans son histoire. Du coup, j’ai passé mon chemin…

C’est 10 € psypsy >.<

Je copie-colle l’avis que j’ai laissé sur le site :

[quote=“XPJ38”]Une série vraiment moyenne : (presque) toutes les histoires font 2 pages recto-verso… Le scénario est forcément très peu développé avec un tel nombre de pages (si l’auteur en a vraiment prévu un !).
Cependant, les graphismes sont vraiment bien fichus, la qualité du manga est excellente (2/3 des pages sont en couleur, grand format, papier de qualité… qu’on paye au prix fort : 10 €). A réserver tout de même à un public averti (scènes érotiques omniprésentes). Bref, cette série s’apparente plus à un art book qu’à un vrai manga…[/quote]

Je ne continuerai pas la série pour la même raison que Tec…

Par contre, je ne crois pas que le 2ème volume possède autant de pages couleur que le 1er… (je l’ai feuilleté très rapidement)
Si tel est le cas, le prix n’est plus justifié.

Peut-être que le tome 2 a moins de pages en couleurs mais il a une bonne cinquantaine de pages en plus et le format est assez grand (plus grand que la majorité des Panini).
Je trouve donc le prix parfaitement justifié, surtout vu la quantité de pages colorisées car même s’il y en a moins dans le tome 2 que dans le premier, rares sont les manga qui en possèdent autant.