CRITIQUE Madara 1

Le résumé et la couverture m’ont donné envi de m’attaquer à cette série lors du postage de la news. En main, c’est autre chose.

Première remarque, on comprend pas pourquoi Glénat l’a édité dans le sens de lecture français…
A partir de la, tous les défauts s’enchaînent.

L’œuvre date de 1996, graphiquement cela se ressent. Le style est obsolète, les perspectives peu maîtrisées, le fond des cases particulièrement vides et les impressions de vitesse sont molles.
Scénaristiquement, c’est du shonen cliché : « Madara a été découpé en 8 parties car il renfermait de trop grands pouvoirs pouvant nuire à la suprématie du dictateur du royaume de Kongo. Il part donc à travers le monde à la recherche de ses membres. » Rien d’exceptionnel donc.
Madara est accompagné par une amie d’enfance qui l’aime en secret, (que c’est original) il affronte les sbires du méchant etc… La fille ne sert à rien, si ce n’est à se faire kidnapper -_-.
Notre héros peut aussi déclencher un grand pouvoir quand le signe du dragon apparaît sur son front (qui a dit Dragon Quest ?!). Bref rien d’innovant.

Côté qualité d’édition, dans l’ensemble c’est du bon boulot. La couverture n’est pas la même que celle des autres Glénat. Celle-ci est plus douce et lisse. A de très rares moments, on remarquera que l’encre a bavée.

D’un point de vue texte, quelques fautes d’orthographe et des tournures de phrases peu convaincantes.
Ex : « Prends ça, Rayon perforant ! » -_-

On remarquera que l’auteur prend un plaisir non dissimulé à mettre en scène des gerbes de sang, des têtes coupées… bref ça gicle à foison !

Vous l’aurez compris, ce premier volume est une vraie déception. Quelle idée d’avoir acheté une licence aussi vieille avec de vieux dessins, et une histoire déjà vue, revue et rerevue ?
Il existe tellement de manga à l’heure actuelle, que je vous conseille de passer votre chemin sur Madara.
Dans le style graphique « à l’ancienne », préférez plutôt Blood of Matools.

erf, trop tard, acheté cet après-midi, je verrai bien une fois lu.

Dessins assez moches et l’histoire semble être assez insipide. Je l’ai laissé au magasin.

Après l’avis mitigé de mon libraire, je ne l’ai pas pris. Apparemment, j’ai bien fait. J’attendrai de tomber dessus en occaz quand la série sera terminée.

J’étais partant pour le prendre alors quand je l’ai vu en librairie j’ai foncé dessus… mais je l’ai pas acheté.
Déjà le sens de lecture m’a surpris mais le pire ce sont les dessins, je les trouve vraiment pas génial…

Petite rectification ^^ Ce manga est paru en 1987 (20 ans déjà, pinaise). Ceci explique pas mal le côté old-school de la chose.

L’édition Glénat est en fait une version de la réédition parue en 1996 au Japon, réédition dans laquelle il y avait quelques éléments en plus. Je crois d’ailleurs que c’est précisé dans le manga de Glénat si je ne me trompe pas ^^ (Je ne l’ai pas encore lu, juste survolé).

Pour ma part, comme j’aime ce style ancien, je sens qu’il va bien me plaire, même si l’histoire est très classique. Parfois, je demande pas mieux pour me divertir ^^

Pour ma part, j’ai plutôt bien accrochée, bien sûr ça a vieillit, bien sûr l’histoire fait un peu déjà vu, mais c’est bien fait et le premier tome de cette série m’a franchement plus emballée qu’un naruto, donc pour le moment moi je suis contente de mon achat.

Encore d’autres avis peut-être?

bientôt…

Parce que manifestement (enfin d’après Glénat) ça a été édité dans ce sens là au japon (va savoir pourquoi…).

Je l’ai lu et, effectivement, ça sent le déjà vu qui a vieillit. Tout été dit donc. J’ajouterai ceci : d’après Glénat, le sens de lecture était comme ça à l’origine :

[quote=“Glénat”]Madara, est sorti ce mois-ci, et en l’achetant je me rends compte qu’il est en sens de lecture français. Comment ça se fait ? est-ce un souhait de l’auteur ? un souhait de Glénat ? ou simplement une erreur ? Si c’est le dernier cas, que va faire Glénat ?
Madara est en effet en sens de lecture français. Ce n’est ni une volonté de Glénat, ni une erreur. Le manga fut originellement publié dans ce sens au Japon, nous avons respecté ce choix.[/quote]

ben moi je l’ ai acheté, j’ aime ce style old school qui me rappel bastard à ses début et quelques autres ^^ ( juste pour le dessin, hein ! ) oui comme il a été précédemment dit c’ est très classique… pourtant j’ ai accroché, pour les dessins c’ st particulier, faut aimé cela dit quand on aime, ca aide pour le scénar ^^’ ben oui si le scébar est classique et que en plus les dessins aussi et qu’ on aime pas… bref pour résumé, c’ est une série tout de meme très sympatique, pas indispensable, mais si l’ on aime le old school c’ est un régal, dailleurs pourquoi se privé d’ une série si courte ? :mrgreen: