CRITIQUE Monster volume 2

Contrairement à mes critiques habituelles, je ne ferai pour Monster, aucun résumé de peur de divulguer la moindre information qui serait susceptible de gâcher votre lecture.

Dans ce second tome, Urasawa introduit un personnage féminin au récit. Une demoiselle pleine de vie qui donne de la fraîcheur et nous permet à nous lecteurs, de relâcher la pression. En effet, la lecture de ce thriller est tellement haletante qu’on dévore les pages les unes après les autres tel un automate.
Tout comme 20th Century Boys (même si cette oeuvre a été crée après Monster) Urasawa nous prouve qu’il maîtrise son scénario en nous faisant des allés retours dans le temps, habillement orchestrés.
Les thèmes abordés parlent à tout le monde : la rancœur, la mort, la solitude, les liens familiaux…
Ces sujets sont abordés simplement, sans lourdeur, bref avec brio. Notamment le dernier chapitre qui véhicule une symbolique très forte.

Allez j’attaque le volume 3 de ce pas :stuck_out_tongue: