CRITIQUE Mushishi volume 1

Mushishi fait partie de ces séries que l’on aborde comme les autres et qui vous embarque directement dans leur monde sans qu’on s’en rende compte.

Passé le fait que l’on connait le succès qu’a eu cette série au Japon (l’éditeur ne s’en cache pas, bien au contraire !), il faut bien avouer qu’après la lecture de ce premier volume de Mushishi, on sent que l’on n’a pas lu un manga comme les autres.

Dans ce monde semi-imaginaire, nous n’avons presque plus de repères mais bizarrement, nous nous habituons à la présence de ces fameux mushi, ces êtres indéfinis tout droit sortis de l’imaginaire de l’auteur.

Le début peut paraître peu attrayant et les petites histoires sans réel intérêt mais il s’avère que la poésie prend le dessus.
Dans Mushishi, tout est métaphore et enchantement ce qui fait qu’on termine ce volume avec une sensation très agréable de légèreté qui donne envie de s’y replonger.
Les dessins, sont assez particuliers mais c’est aussi grâce au style graphique de l’auteur que l’ambiance globale est si reposante et presque magique.

Mushishi pose d’entrée de jeu son style et son ambiance ce qui ravira les amoureux de la nature et les personnes en quête d’un peu de poésie dans cet univers manga qui en manque parfois.
Un bol d’air pur à consommer sans modération.

Pas mieux :slight_smile:

C’est fort sympa à lire et je suis assez d’accord avec la critique de Skeet mais j’ai tout de même 2 petites remarques à faire.

Tout d’abord, petit détail certes, mais l’impression n’est pas d’une qualité exceptionnelle puisque l’encre a déteint légèrement sur la page d’en face à quelques endroits au début du manga. Ce n’est peut-être pas le cas dans tous les manga mais je ne pense pas non plus avoir réussi à mettre la main sur LE seul tome à avoir ce problème. (Entendons-nous bien, ce n’est pas désastreux mais il me semble être en droit d’attendre d’un éditeur comme Kana qu’il puisse éviter totalement ce style de problème basique).

Le 2ème bémol est un peu plus substantiel. Ce premier tome est composé de plusieurs petites histoires sans grand rapport les unes avec les autres. J’espère vivement que le tome 2 nous apportera une trame principale sans quoi le manga risque de devenir assez lourd à la longue.