CRITIQUE Mushishi volume 3

Encore un excellent tome pour ce manga atypique.
Les histoires sont toujours aussi bien trouvées et touchantes, et l’auteur évite pour l’instant le piège de la répétitivité.
Et dans la dernière histoire du tome, on en apprend plus sur le passé de Ginko, l’origine de ce nom, sa vision des choses, et les raisons qui l’ont poussé à devenir un mushishi.

Les dessins sont stylés, les paysages superbes, et le tout nous invite, toujours avec autant de plaisir, dans ce monde poétique et profondément serein.

Magnifique.