CRITIQUE Mushishi volume 5

Je ne me lasse pas des aventures de Ginko. Dans ce cinquième tome, cinq nouveaux chapitres qui nous font voyager. Toujours 4 pages couleurs par chapitre d’une beauté exceptionnelle. Les graphismes sont toujours aussi particuliers mais collent parfaitement à l’esprit du manga : léger, enivrant et poétique. Je le répète, ce manga est à posséder ! Vous lirez des récits frais, magiques avec une pointe de mystère. Cette série peut se suivre à n’importe quel volume, et nous narre les différentes rencontres de Ginko au rythme de ses voyages.
Les sujets abordés avec subtilité dans ce tome, sont : la résurrection, la prescience, l’importance des liens familiaux, l’amnésie et le fait de faire du mal alors que l’on voulait faire le contraire.
Mushishi du grand art.