CRITIQUE Night Exile volume 2

Deuxième tome pour Night exile, et déjà le dernier.

C’est avec plaisir que l’on retrouve notre héros, ce jeune vampire amnésique qui erre à travers différentes époques.

Chaque nouveau chapitre nous propose une histoire aboutie, et l’auteur dissémine ça et là des indices qui laissent deviner peu à peu certains élements sur les origines du vampire, son passé, certaines personnes qu’il a connues, des amours perdus, etc…
Il n’y a pas de fin à proprement parler, et pourtant on ne ressent pas vraiment de frustration quand on referme le tome, et on imagine très bien notre héros continuer ses éternelles errances.
Les dessins sont toujours aussi bons et dégagent parfaitement l’ambiance assez noire, si particulière de ce manga.

En bref, quiconque est amateur de shojo vampiriques à l’ambiance noire, passera un très bon moment en lisant Night exile.

En ce qui me concerne, ce manga a été une très bonne surprise d’un bout à l’autre.

Je suis d’acord avec toi Joe, même si pour le moment je n’ia lu que le premeir tome. Ce manga est une très bonne surprise.^^

ba je pense que je vais en faire l’acquisition, ca a l’air pas mal